Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

Education des enfants : que faire quand ils s’ennuient ?

Entre leur entraînement de foot, les cours d’éveil à l’anglais ou de solfège, vos enfants ont tendance à tourner en rond dès qu’ils n'ont pas d’activité organisée. Faut-il absolument chercher à les occuper ou, au contraire, les laisser s’ennuyer un peu ? Les conseils d’Etty Buzyn, psychanalyste et psychothérapeute.

 

Comment expliquez-vous que certains enfants, face à l’inactivité, se sentent démunis ?

Etty Buzyn : Les enfants grandissent dans une société qui ne les laisse plus prendre leur temps et jouer librement. L'école, les activités en tout genre, mais aussi Internet et les jeux vidéo : tout concourt à les occuper et à leur donner l'illusion qu'ils jouent.

Or, le vrai jeu, c'est le jeu libre, celui que l'on invente soi-même, sans cadre, sans horaire ni gadget électronique. Ce jeu libre de toute contrainte, les enfants d'aujourd'hui n'ont plus l'habitude de l'investir. Alors, dès que leur rythme ralentit et qu'aucune activité “programmée” ne se présente à eux, ils sont comme en roue libre, livrés à eux-mêmes, sans ressources. Ils ne savent plus comment s'occuper.

Comment réagir ? Peut-on laisser son enfant s’ennuyer un peu ?

E. B. : On peut et on doit laisser son enfant s'ennuyer, car l'ennui est un processus psychique très important. En effet, lorsqu'il s'ennuie, l'enfant cesse d'être actif et se reconnecte avec lui-même. Il prend le temps de ressentir ses émotions et ses sentiments. Il fait des découvertes essentielles sur sa capacité à inventer une histoire, à imaginer un jeu, à se fabriquer un monde rien qu'à lui.

L'enfant développe alors sa créativité et son autonomie. Il apprend à combler seul ses besoins sans avoir recours à ses parents. C'est une qualité essentielle qui lui permettra à l'âge adulte de se prendre en main et de rebondir quelle que soit la situation.

Que dire, concrètement, à son enfant s’il répète en boucle : “J’sais pas quoi faire” ?

E. B. : Dans les premiers temps, le parent peut accompagner son enfant dans une exploration de lui-même. Il lui propose, par exemple, de s'allonger et de fermer les yeux et lui dit : “Laisse venir tes rêves. Joue avec tes idées. Tu vas découvrir plein de choses par toi-même.”

Le parent peut aussi aider son enfant à entrer dans le jeu en lui suggérant d'imaginer un scénario à l'intérieur duquel il jouera un rôle. C'est important pour l'enfant de se créer ainsi son propre monde. Cela lui permet de s'évader de la réalité et d'échapper, le temps du jeu, à l'autorité de ses parents ! Et cela fonctionne bien. En quelques minutes, l'enfant est accaparé par son histoire et ses personnages. Le parent peut alors s'éclipser.

Il est également intéressant de toujours laisser à la portée de l'enfant du matériel de récupération comme des boîtes, du carton, des bouts de tissu ou encore de vieux habits. Moins l'objet est défini, plus l'enfant peut y projeter sa créativité

 

Le 10 octobre 2011 Entretien avec Etty Buzyn - Propos recueillis par Emmanuelle Sampers-Gendre pour le magazine Toboclic.

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

A propos d’Etty Buzyn

Etty Buzyn © photo : Drfp/Odile Jacob
 

Etty Buzyn est psychanalyste et psychothérapeute à Paris. Spécialiste de la petite enfance, elle a publié plusieurs ouvrages aux éditions Albin Michel dont Papa, maman, laissez-moi le temps de rêver et Je t'aime, donc je ne te céderai pas !

Elle est aussi l'auteure du livre Quand l'enfant nous délivre du passé, aux éditions Odile Jacob.

 

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1019