Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Sécurité internet

Blogs d’ados : limitez les risques !

Votre ado veut créer son blog ? Rien de plus facile ! Mais peut-il pour autant écrire et publier tout ce qu’il veut ? Les conseils de Laurent Baup du Forum des droits sur l’Internet avant de le laisser se lancer dans l’aventure.

 

Est-il facile de créer un blog ?

Oui, c'est une opération facile… à la portée de tous ! Il suffit pour cela de choisir une plate-forme d'hébergement parmi toutes celles qui existent. On peut en obtenir une liste en tapant dans Google : “créer un blog”. La plus utilisée par les ados est Skyblog. C'est généralement gratuit.

A quoi un jeune utilisateur doit-il faire attention ?

Lorsqu'un jeune crée son blog sur Internet, il pense que seuls ses copains ou ses fans le consulteront. C'est une erreur ! Les informations (textes et photos) qu'il publie deviennent potentiellement accessibles à tous.

Un blog ne peut que très rarement être totalement verrouillé. Ainsi, s'il s'amuse à écrire des blagues sur ses professeurs, il n'a aucune garantie que cela n'arrive pas un jour à leurs oreilles.

Quelles sont ses obligations ?

En ouvrant son blog, le jeune doit bien comprendre qu'il devient éditeur avec toutes les obligations qui en découlent. Ainsi, il ne peut pas écrire (ou laisser passer, même s'il n'est pas l'auteur direct) des propos qui tomberaient sous le coup de la loi et donc d'une plainte possible, en raison de leur caractère raciste, diffamatoire, etc.

Il ne peut pas non plus diffuser des musiques, des vidéos ou des photos protégées par le droit d'auteur. Tous les sites qui hébergent des blogs affichent un règlement expliquant les limites à respecter. Certes, la lecture de ce document n'est pas très amusante, mais nous conseillons aux parents d'en prendre connaissance avec leur enfant, pour éviter tout souci.

Comment savoir si un ado a mis un blog en ligne ?

Beaucoup d'ados ont créé leur blog à l'insu de leurs parents. Cela leur tient lieu d'espace personnel, à l'abri du jugement familial, et de journal intime, même si, par nature, la publication sur internet n'a rien d' “intime”.

Si un père ou une mère s'inquiète à cette idée, il faut, à mon avis, qu'ils abordent le sujet avec leur enfant. Peut-être ce dernier acceptera-t-il d'en dire un peu plus sur le contenu de son blog, et écoutera les conseils prodigués. Essayer d'obtenir, sans qu'il le sache, l'adresse de son blog pour contrôler ce qui s'y passe (une petite enquête sur le Net suffit) est une conception de l'autorité parentale qui laisse bien peu de place au respect et à la confiance.

 

Le 13 octobre 2009 Laurent Baup - Propos recueillis par Anne-Marie Le Gall
Photo : Yekaterina Solovey-Thinkstock

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

393