Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Loisirs numériques

Jeux vidéo à “univers persistants” : comment éviter les risques de dépendance ?

J_video_univers_persistants
Get the Flash Player to see this player.

Okapi

Le magazine des années collège

Okapi

World of Warcraft est le plus connu des jeux vidéo “à univers persistants”. Le succès rencontré par ces jeux de rôle, auxquels on participe surtout en réseau sur Internet, a de quoi impressionner. Quels sont leurs particularités et leurs dangers ? Réponses et conseils d’Olivier Gérard, coordinateur du pôle Médias et nouvelles technologies à l’Unaf.

 

Les jeux à univers persistants sont-ils des jeux vidéo comme les autres ?

Ces jeux ont une certaine spécificité par rapport aux autres jeux vidéo : ce sont des jeux accessibles à tout moment, dont l'univers et les personnages continuent à évoluer, même lorsque le joueur n'est pas connecté au jeu.

Les univers de jeux sont illimités, c'est-à-dire que l'on ne peut jamais terminer un jeu. Il y a toujours un univers parallèle qui se crée, se recrée.

Ces jeux sont organisés à travers des missions de groupes, ce qui demande aux joueurs de prendre des engagements en terme de temps et de disponibilité.

Quels sont les dangers de ce mode de jeu ?

Le premier danger potentiel de ce mode de jeu, c'est le risque de grande dépendance qui entraîne des problèmes de scolarité ou l'abandon d'un certain nombre d'activités de la vie “réelle” telles que le sport, les sorties culturelles ou autres.

Le fait que l'on puisse discuter, échanger avec des joueurs, dont on ne connaît pas l'identité, représente un second danger. On peut donc craindre que des personnes malintentionnées essaient de prendre contact avec les enfants. Les groupes virtuels se rencontrent souvent dans la vie réelle.

Comment les parents peuvent-ils limiter les risques de dépendance ?

Pour prévenir le risque d'une trop grande dépendance au jeu, il est important de fixer des horaires pendant lesquels l'enfant est autorisé à jouer. Pour cela il faut tenir compte de ses besoins en temps de travail scolaire et de sommeil.

Le site du jeu World of Warcraft propose, sur sa page d'accueil, une fonction qui permet d'installer un contrôle parental.

Bien entendu, il faut aussi en parler avec l'enfant, voir avec lui quel engagement il a pris dans le jeu. S'il ne peut pas jouer aux heures pendant lesquelles ses amis jouent, cela n'a plus grand intérêt. Le danger est donc qu'il n'applique pas ces règles et qu'il essaie de les contourner.

MMO : des jeux massivement multijoueurs

Certains jeux à univers persistants accueillent des millions de joueurs simultanément, ils font partie de ce que l'on appelle les MMO, les jeux massivement multijoueurs.

Sur une dizaine de millions de joueurs à travers le monde, quelques dizaines de milliers d'entre eux seraient suivis médicalement en raison de leur addiction à ce type de jeu.

 

Le 15 juillet 2009 Olivier Gérard, coordonnateur à l'Unaf - Propos recueillis par Oanna Favennec

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Avec notre partenaire, l’Unaf

Union nationale des associations familiales

Union nationale des associations familiales : promouvoir, défendre et représenter les intérêts de toutes les familles.

Toutes les informations sur le site de l’unaf.fr

 


Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

389