Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Adolescents

Santé des ados : que faire contre la fatigue ?

Si votre adolescent se traîne de son lit au lycée et du lycée à son lit, ces conseils antifatigue sont pour lui ! Mais rien ne vous empêche de les suivre…

 

Mettre du fer dans son assiette

Vous êtes 15 % à manquer de fer, notamment les filles, qui en perdent beaucoup lors des règles. Ce déficit, même modéré, fatigue beaucoup car le fer permet à l'hémoglobine d'oxygéner le corps.

Pour éviter d'être carencé(e), mangez des œufs, de la viande ou du poisson une à deux fois par jour, et remplacez-les régulièrement par des légumes secs : lentilles, haricots, pois chiches…

Passer à l’orange

Ou encore aux kiwis, poivrons, brocolis, mangues et autres fruits et légumes riches en vitamine C. Cette dernière favorise l’absorption par l’intestin du fer contenu dans les végétaux. Entre 14 et 20 ans, vous manquez souvent de vitamine C, surtout si vous avez une pratique sportive intensive, ainsi que les filles qui prennent la pilule contraceptive.

Si vous n’aimez pas les fruits et légumes, n’espérez pas trouver votre dose dans les jus de fruits industriels : 40 % de la vitamine C du fruit est détruite lors du processus de fabrication et du transport. Vous pouvez vous rabattre sur des comprimés de vitamine C, à raison de 250 mg par jour maximum.

Quant aux produits “psychostimulants” (boissons énergisantes, médicaments “antifatigue”), ils sont peu efficaces et exposent à des effets secondaires, notamment un surdosage en caféine. Pour un coup de fouet ponctuel, buvez plutôt un café, c’est plus sain !

Écraser la clope

La cigarette détruit la vitamine C. De plus, chaque bouffée contient du monoxyde de carbone, qui prend la place de l’oxygène dans le sang. L’organisme, et notamment le cerveau, est alors moins bien oxygéné, ce qui fatigue.

Transpirer

L’activité physique en endurance (jogging, natation, ski de fond…) aide à évacuer les tensions accumulées dans la journée. Elle améliore aussi l’oxygénation de l’organisme. Enfin, dans la nuit suivant l’entraînement, elle rallonge le temps de sommeil lent profond, pendant lequel est sécrétée l’hormone de croissance, qui permet à l’organisme de se régénérer.

L’effet bénéfique du sport sera décuplé par une exposition à la lumière naturelle, qui synchronise les rythmes biologiques.

 

Le 30 septembre 2013 Isabelle Verbaere, Phosphore, février 2011, rubrique Santé +, “Fatiguez la fatigue !”

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

856