Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Adolescents

Questions d’adolescents : comment vivent-ils la différence ?

Comment se consoler d’un chagrin d’amour, avoir des amis, être bien dans son corps… bref, vivre au mieux son adolescence, période synonyme d’ouverture, de bouleversement, qui marque durablement le destin de chacun ? C'est à ces questions, et à bien d’autres, que répond le pédopsychiatre Daniel Marcelli dans C'est donc ça l'adolescence ? Extrait.

 

On peut souffrir d’une toute petite différence

À l'adolescence, on est particulièrement sensible au regard des autres et l'on a besoin de partager des activités avec eux. D'où ce paradoxe : on peut souffrir énormément d'une toute petite différence, et moins souffrir d'une grande différence (sous réserve d'être accepté par le groupe).

Alors, comment faire lorsqu'on se trouve trop ronde ou qu'à travers les moqueries, on est victime de la pression du conformisme – un conformisme avec lequel on regarde soi-même trop souvent les autres ?

Ce besoin de vouloir être comme tous les autres moutons, pourquoi est-il là dans notre tête ? Devons-nous tous être calibrés de la même façon ? 

La beauté, une caractéristique éphémère

On peut y réfléchir. Bien sûr, la nature n'est pas égalitaire et certains correspondent plus aux canons de la mode que d'autres. Cependant, la beauté est une caractéristique très éphémère. Un très bel adolescent ne deviendra pas forcément un bel adulte et l'on peut être un adolescent assez disgracieux et devenir un bel adulte.

Un adolescent trop beau court le risque de perdre sa beauté, d'être trop sensible au vieillissement et de passer sa vie à lutter vainement contre le temps qui passe. Alors que, lorsqu'on n'est pas si beau que ça adolescent, le temps ne porte pas les mêmes outrages et le vieillissement sera plus facile.

Il n’y a pas que les apparences !

Ne pas être beau à l'adolescence n'empêche pas de rencontrer un jour ou l'autre un garçon ou une fille qui voit au-delà des apparences. Pour cela, il ne faut pas vivre l'apparence comme une disgrâce mais apprendre à s'ouvrir aux autres pour qu'ils puissent trouver nos trésors intérieurs.

La solution se trouve dans l'ouverture, pas dans le repli sur soi.

Le besoin d’être unique

Certains adolescents revendiquent leur différence au point de souffrir de cette originalité. Ce besoin d'être original provient de l'idée d'être à l'origine de soi-même (l'auto-engendrement) et du besoin d'être unique.

Des psys ont parlé de la “crise d'originalité juvénile”, c'est-à-dire du besoin de montrer qu'on est différent des autres. Mais, si tout le monde est original, on finit par se ressembler dans son originalité. La difficulté revient à être original parmi les originaux.

Certains prennent donc le contre-pied de ce que font les autres, optant pour un second degré, ce qui leur vaut les critiques des originaux du premier degré !

C'est l'adolescence dans sa subtilité, sa complexité, ses contradictions.

 

Le 1 juillet 2010 Daniel Marcelli

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

C'est donc ça l’adolescence ?


Dans C'est donc ça l'adolescence, le célèbre psy, Daniel Marcelli répond à une centaine de questions formulées par des adolescents, autour de nombreux thèmes (désir d'aimer, amitié, bonheur, corps, mal-être, famille, études, injustice, consommation de produits toxiques, autorité…). S'il donne parfois de petits “trucs” aux ados, il préfère éviter de recourir aux recettes :

“L'adolescence est le moment au cours duquel chacun se met peu à peu en accord avec ses pensées. Voilà pourquoi, dans ce livre, j'invite avant tout les adolescents à réfléchir et à rêver.”

A propos de Daniel Marcelli

Daniel Marcelli, pédopsychiatre, professeur à la faculté de médecine et chef du service psychiatrie infanto-juvénile du CHU de Poitiers, travaille depuis une trentaine d'années auprès des adolescents.

Il préside d'autre part le conseil scientifique de la Fédération nationale des écoles des parents et des éducateurs.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

482