Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Comment le mythe du Père Noël est-il né ?

Pour les enfants du monde entier, Noël est aujourd'hui indissociable du célèbre bonhomme en costume rouge. Comment l’image du Père Noël s’est-elle imposée au cours du XXe siècle ?

 

Toboggan : Comment définir le mythe originel du Père Noël ?

Martyne Perrot : Les origines du Père Noël sont multiples. Deux périodes ont été propices à l'émergence du mythe : la fin du XIXe siècle et les Trente Glorieuses. En 1897, l'appellation “Père Noël” apparaît pour la première fois dans un dictionnaire.

À cette même époque, le personnage part à la conquête des villes et des villages, et supplante peu à peu les figures régionales folkloriques (le Père Janvier dans la Haute-Saône, saint Martin en Flandres…), sans oublier, dans l'Est, saint Nicolas qui va néanmoins perdurer et cohabiter avec le nouveau venu.

En 1938, Coca-Cola® s'empare de l'image de ce vieillard bonhomme pour la diffuser mondialement. Mais contrairement aux idées reçues, ce n'est pas la célèbre marque de soda qui lui attribue son costume rouge. Des représentations du Père Noël en houppelande pourpre avaient déjà été observées, en France et en Angleterre, des décennies auparavant. Coca-Cola® n'a fait que fixer des normes esthétiques préexistantes.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le généreux patriarche devient omniprésent. Le mythe fait alors la synthèse de ces éléments hétéroclites, et néanmoins tous porteurs des notions de don et de gratuité : personnages folkloriques, figures saintes, apports culturels américains, anglais et néerlandais, et enfin images adaptées à la société de consommation. Ainsi naît notre Père Noël moderne, débonnaire et prodigue.

Toboggan : Pourquoi a-t-il pris une telle importance dans l’imaginaire enfantin au fil des décennies ?

M. P. : La publicité et les grands magasins ont bien sûr contribué à répandre l'image du Père Noël, mais n'oublions pas le rôle de l'enfant. Dans les années 1950, l'enfant incarne l'espoir de toute une génération qui a connu la guerre, il devient le symbole d'un avenir meilleur. Le “Petit Papa Noël” (1946) a pour mission de combler les nouveau-nés.

En 1962, Françoise Dolto crée le courrier du Père Noël pour répondre aux milliers de lettres d'enfants dont la poste ne sait que faire. En sa qualité de psychanalyste, elle légitime ainsi l'existence du personnage. Les Trente Glorieuses sont une période faste pour l'économie, la création de jouets se diversifie, le pouvoir d'achat des Français augmente.

Un vaste champ d'action s'ouvre alors : les médias s'emparent du phénomène, Noël devient une fête incontournable, le Père Noël entre dans les mœurs et dans tous les milieux. Sa grande capacité d'adaptation, son image simple et positive lui permettent d'être adopté par le plus grand nombre. Accessible, dénué de sophistication, ce grand-père bienveillant possède une dimension universelle.

Aujourd'hui, le Père Noël, laïque et multiculturel, se mondialise. Les familles, toutes religions confondues, l'accueillent. Il a, depuis peu, conquis l'Inde, la Chine, l'Afrique…

 

Le 6 décembre 2010 Martyne Perrot - Propos recueillis par Nathalie Michel pour le magazine Toboggan - Illustration : Soledad

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

A propos de Martyne Perrot

Martyne Perrot, sociologue et chargée de recherches au CNRS, est l’auteur de l'Ethnologie de Noël (éd. Grasset).  

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

814