Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Pères solos : qui sont ces nouveaux papas ?

Parmi les quelque 1,76 million de familles monoparentales recensées en 2005, 15,5 % sont composées de pères qui vivent seuls avec leurs enfants. Qui sont ces nouveaux papas ? Entretien avec le pédopsychiatre Patrice Huerre, auteur de l’ouvrage Pères solos, pères singuliers ?

 

Qui sont les pères célibataires ?

Patrice Huerre : Lorsque l'on s'intéresse aux familles monoparentales où le père élève seul un ou plusieurs enfants, on parle davantage de “père solo” que de “père célibataire”. Le mystère qu'on laisse ainsi planer sur les raisons qui ont conduit à cette situation est issu du fait qu'il y a à peine quarante ans la majorité des “pères solos” étaient des veufs.

Il n'était donc pas besoin de préciser quoi que ce soit comme on le faisait pour les femmes avec des appellations telles que “fille mère” ou “mère célibataire”. Aujourd'hui, seuls 11 % des “pères solos” le sont suite au décès de la mère. Les hommes divorcés ou séparés, à qui la garde de l'enfant est confiée, constituent une toute nouvelle catégorie.

Comment ces nouveaux pères sont-ils perçus par la société ?

P. H. : Lors d'une séparation de conjoints, 81 % des mères se voient confier la garde principale de l'enfant. Le père obtient généralement cette garde suite à un accord avec la mère ou lorsque celle-ci ne souhaite pas avoir la garde principale sans pour autant abandonner son enfant ou, enfin, cas plus rares, lorsqu'elle est considérée comme inapte à s'en occuper.

Ainsi, les pères solos sont encore des cas isolés. Ils sont l'objet de toute une série de regards, allant de la suspicion et de la méfiance à la commisération, voire à l'attendrissement. Car de nombreux préjugés persistent, notamment à cause de schémas archaïques.

Bien que les “nouveaux pères” tissent depuis plusieurs années de véritables liens d'affection avec leurs enfants, aux yeux de la société, la mère incarne toujours la tendresse quand le père, lui, fait encore figure d'autorité. Face à ce nouveau schéma parental, les regards intrigués et réprobateurs dominent.

 

Le 11 mai 2010 Propos recueillis par Charlotte Derville. Entretien avec Patrice Huerre, pédopsychiatre.

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Les papas et le droit

• 1970 : L'autorité dite “paternelle” devient autorité “parentale”. Elle doit être exercée en commun par les deux parents.

• 1993 : L'autorité parentale est conjointe, même après un divorce.

• 2002 : Lors d'une séparation, la résidence de l'enfant peut être fixée en alternance au domicile de chacun des parents ou au domicile de l'un d'eux.

• 2002 : Le congé paternité est créé.

Pères solos, pères singuliers ?

 

 

Pères solos, pères singuliers ?

Patrice Huerre, Christilla Pellé-Douël,  

Albin Michel, 12,90 €.

 

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

654