Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Education des enfants : comment leur apprendre à se protéger des adultes malveillants ?

Dans la rue, à la sortie de l’école, en vacances, les enfants peuvent être victimes d’adultes mal intentionnés. On le sait et l’actualité est là pour nous le rappeler. Que dire aux enfants ? Comment leur apprendre à se méfier et à dire NON ? Explications et conseils de la psychologue Myriam Cassen.

 

Faire passer des messages de prudence

Les enfants, comme les adultes, entendent parler aux informations ou ailleurs d'actes de pédophilie, d'enlèvements ou de disparitions. Ils sont sensibilisés aux dangers des mauvaises rencontres et certains faits dans l'actualité montrent qu'ils savent à l'occasion s'organiser – crier et alerter des adultes – pour mettre en fuite un ravisseur.

“Les enfants sont bien mieux informés qu'avant, confirme la psychologue Myriam Cassen. Sans les rendre paranoïaques, il faut continuer à leur faire passer des messages de prudence, le principal étant : quand tu ne connais pas, tu ne suis pas.” Le drame du kidnapping reste heureusement minoritaire. Mais les menaces et les violences dans la vie quotidienne peuvent être multiples.

Apprendre aux enfants à dire non

Aux discours des parents s'ajoute souvent une information bien faite à l'école sur les situations dangereuses, les droits des enfants ou le rôle de la loi. Pourtant, dans le quotidien, les enfants n'osent pas toujours dire non et résister à un adulte. “On leur apprend depuis tout petit à obéir aux adultes, rappelle Myriam Cassen. Ils pensent souvent qu'ils doivent se soumettre aveuglément à l'autorité des plus grands.”

Il faut expliquer que certains mots ou gestes sont interdits, qu'ils n'ont pas à les subir de la part de qui que ce soit. “Mettre en garde contre les inconnus, c'est nécessaire, note Myriam Cassen, mais on doit aussi apprendre aux enfants à dire non à des gens qu'ils connaissent. Il faut les aider à prendre conscience que leur corps leur appartient et que les adultes ne peuvent pas en disposer comme ils le souhaitent.”

Expliquer et anticiper certaines situations sans tomber dans l’angoisse excessive 

Le message de base est simple, tous les adultes sont d'accord et beaucoup d'enfants entre 8 et 10 ans l'ont intégré : “Quand je ne connais pas, je ne suis pas”. Ils sont très peu nombreux à se laisser séduire par des propositions de bonbons, de goûters et à suivre des inconnus dans ces conditions. Tant mieux.

Mais la prudence s'efface dès qu'on leur annonce une nouvelle grave concernant leur famille : “Tes parents ont eu un accident, ils m'ont dit de venir te chercher, je t'emmène pour les voir.”  Il est important d'expliquer à un enfant que même en cas d'accident ou de catastrophe, il doit rester avec quelqu'un qu'il connaît pour s'occuper de lui.

Sans tomber dans l'angoisse excessive, anticiper certaines situations peut l'aider à mieux réagir pour chercher de l'aide ou se sauver.

 

Le 6 mars 2014 Sophie Coucharrière
Photo : joeri hendriks-Thinkstock

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Le blog de Lulu pour les enfants de 7 à 11 ans

“Lulu”, l’héroïne préférée des 7-11 ans à retrouver dans Astrapi tous les quinze jours

Lulu est une petite fille de neuf ans, héroïne d’une bande dessinée du magazine Astrapi. La rédaction du journal anime un blog en son nom. Chacune des questions auxquelles Lulu est confrontée dans la BD est proposée aux jeunes lecteurs du magazine qui peuvent raconter leurs propres expériences, se confier, donner des conseils et proposer leurs idées. Lulu leur répond.

 

Ce blog est modéré par la rédaction d'Astrapi qui veille rigoureusement à la qualité des échanges.

 

Pour le consulter : le blog de Lulu

Myriam Cassen, psychologue

Myriam Cassen est responsable de l'Institut Michel Montaigne à Bordeaux, psychologue clinicienne, psychothérapeute, thérapeute familiale et de couple, addictologue.

 

Elle est coauteur de “Thérapies multifamiliales”, éd. Erès.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

907