Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Les cycles scolaires

Crées pour accompagner en douceur la progression de chaque enfant, l’esprit des cycles n’est malheureusement pas toujours respecté selon les écoles. Tout dépend de la conviction de l’équipe pédagogique.

 

En 1989, une loi sur l’école primaire a réorganisé le déroulement du cursus à l’école primaire pour y introduire une plus grande cohérence, ainsi que des notions de progressivité et de continuité dans les apprentissages. En effet, jusqu’alors, l’écolier était « saucissonné », classe par classe, et le redoublement (dont l’inefficacité est aujourd’hui avérée) était la règle quand, à la fin d’une année scolaire, un enfant ne maîtrisait pas le programme de la classe qu’il venait de suivre.

Trois cycles, trois paliers de progression

Parallèlement aux classes traditionnelles, on a donc institué trois cycles qui chevauchent chacun plusieurs classes. Leur organisation a été légèrement revue en février 2008.
- Le cycle 1, dit «des apprentissages premiers , concerne les deux premières années de maternelle ;
- Le cycle 2 dit « des apprentissages fondamentaux», couvre la grande section de maternelle, le CP et le CE1.
- Le cycle 3 dit «des approfondissements», démarre en CE2 et s’achève en CM2.

Un travail d’équipe pour les enseignants

Les compétences à acquérir ont été définies pour chaque cycle, et l’important pour l’élève est de les maîtriser à la fin de chaque cycle et non pas de chaque année scolaire. Plus respectueuse du rythme des enfants qui apprennent différemment, chacun à sa manière, la formule des cycles réduit donc les redoublements et considère l’enfant dans sa globalité, selon son rythme de développement.

Enfin, les cycles ont été également crées pour susciter davantage de synergies et de collaborations entre les enseignants du primaire qui avaient tendance à se replier sur leur classe. A plusieurs reprises dans l’année, les enseignants se réunissent en conseil de cycle pour parler de leurs élèves, faire le point sur leur progression et sur leur passage dans la classe supérieure.

Il faut reconnaître toutefois qu’aussi louable soit le principe des cycles, il est appliqué de manière très inégale selon les écoles. Certaines équipes se sont remarquablement bien appropriées l’esprit des cycles, pour le plus grand bénéfice des élèves. D’autres équipes en revanche n’ont pas intégré les cycles dans leur pratique quotidienne…

 

Le 4 janvier 2009 Laure Dumont

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

71