Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Seconde : les grandes étapes de l’orientation de votre enfant trimestre par trimestre

Tout au long de sa scolarité, de la seconde à la terminale, votre lycéen va devoir réfléchir à son orientation, faire des choix… Pour l’aider, nous vous proposons un rappel des étapes à ne pas manquer.

 

Premier trimestre de seconde : la réflexion

• Un doute, un regret, sur ses enseignements de détermination ? Votre enfant doit profiter des premières semaines de cours pour rencontrer le proviseur adjoint et tenter d'intégrer une autre option.

• Il faut aussi qu'il s'informe sur les différentes séries de 1re, les bacs et leurs poursuites d'études supérieures.
A noter :
s'il envisage une série non proposée dans son lycée, renseignez-vous sur les conditions d'accès dans la série concernée auprès des établissements souhaités.

• En décembre vient l'heure du premier bilan de l'année avec le conseil de classe. Si votre lycéen commence à dévier de son cap, il doit réagir au plus vite et établir un programme pour le rétablir.

Second trimestre : les premiers choix

• C'est le moment de déterminer les “souhaits d'orientation” entre les sections L, ES, L, STI, STL, STG…
A noter :
les réorientations en voie professionnelle ou autres poursuites d'études (apprentissage, écoles spécialisées…) relèvent de la seule décision de la famille.

• Au mois de mars, les vœux sont examinés par le conseil de classe qui fera une proposition d'orientation provisoire. Si une matière coince pour intégrer une série, à l'élève d'être en mesure de prouver le contraire pour le troisième trimestre. Dans les faits, seul un quart des décisions du conseil de classe sont acquises dès la fin du deuxième trimestre.

Troisième trimestre : l’heure des choix définitifs

• Un choix définitif d'orientation doit être fixé : une des séries de classe de première, le redoublement ou une poursuite d'études en BEP.

En juin, le conseil de classe indique sa proposition d'orientation. Vous acceptez sa décision ou vous la refusez. Dans le second cas, le proviseur doit proposer un entretien pour tenter de régler ce désaccord.
S'il persiste, il doit alors motiver sa décision. Votre dernière possibilité : un recours devant une commission d'appel. Mais si votre appel est rejeté et que votre enfant ne veut pas se faire orienter, il ne reste pour issue que le redoublement.

 

Le 5 janvier 2010 Phosphore.com

Orientation : une affaire de famille

Comment bien vivre en famille la période délicate du choix de l'orientation ? Comment un lycéen peut-il discuter avec ses parents tout en restant libre de ses choix ?

Réponses sur Phosphore.com, le site phare en matière d'orientation, de formation et de métier qui s'adresse directement aux jeunes.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

532