Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

Comment éveiller les tout-petits ?

Les tout-petits ont besoin de rituels pour se créer des repères et être rassurés. Mais, pour les aider à grandir, leur quotidien doit être ponctué de petites surprises, de découvertes… Elles le stimulent, lui permettent de mieux réagir à l'inattendu.

 

Des rituels qui rassurent l'enfant

Dans une journée, il y a des rituels qui sont très répétitifs pour un enfant, comme les repas, les changes, la toilette. Pour un petit, la répétition joue un rôle de repère apaisant. Elle structure et “désangoisse”. Mais à partir du moment où l'enfant réussit, par la répétition, à maîtriser l'angoisse, il lui faut l'irruption d'événements inattendus pour le stimuler.

Non à la routine !

La routine finit par anesthésier. Ce sont toutes les petites choses qui viennent en plus, avec un effet de surprise, qui laissent aussi une trace dans la mémoire et participent au raffinement de la vie. Ces “petits riens” dépendent des circonstances. Et les circonstances étant un peu aléatoires, il faut en profiter quand ils sont là ! D'où l'importance de savoir apprécier l'instant présent et chacun de ces petits moments de plaisir partagé, parce qu'ils sont fugaces et non obligatoires.

Des “premières fois” qui aident à grandir

Il y a aussi les grands événements qui créent des ruptures, comme les “premières fois” : premier biberon seul, premier trajet en voiture, première fois que papa et maman partent en vacances sans lui, première rentrée à la crèche

Lors de ces “premières fois”, l'enfant ressent des émotions nouvelles, imprévisibles. Quand celles-ci sont repérées et accompagnées avec tendresse et compréhension par des adultes, ces premières expériences peuvent jouer un véritable rôle initiatique qui aide l'enfant à grandir.

Des surprises… avec humour et tendresse

Les petites surprises du quotidien peuvent préparer à ces grands moments de rupture. Elles permettent à l'enfant de réaliser peu à peu qu'il est capable de maîtriser sa vie, parce qu'il prévoit ce qui va arriver, et qu'en même temps il ne peut pas tout anticiper.

S'il y est confronté à petites doses, avec beaucoup d'humour et de tendresse, l'enfant peut alors prendre du recul par rapport à ce qu'il ressent dans ces moments-là et, petit à petit, être plus souple devant les événements et mieux se préparer à la réalité de la vie.

 

Le 16 avril 2009 Maurice Titran - Propos recueillis par Marie-Hélène Gros - Pour le magazine Popi

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Ses petits bonheurs… au jour le jour

• Sortir tout seul le courrier de la boîte aux lettres.

Etaler avec un petit rouleau son morceau de pâte à tarte, y découper à l'emporte-pièce ses sablés, les regarder cuire et les manger !

Ecouter de la musique dans la maison, danser avec papa et maman !

A propos de Maurice Titran

Le docteur Maurice Titran a été directeur du CAMSP (Centre d'action médico-sociale précoce) de Roubaix.

Pour en savoir plus sur son travail auprès des familles, nous vous recommandons la lecture de ces ouvrages :

• Un pédiatre au charbon, coécrit par Maurice Titran et Florence Quille, éd. Buchet-Chastel, 15 €;

Vies de famille, une lutte contre l'exclusion, coécrit par Maurice Titran et Thérèse Potekov, éd. Gallimard, 16 €;

Maurice Titran, pédiatre : un rebelle chez les bébés de Murielle Szac, éd. de l'Atelier, 10,67 €.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

307