Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Motivation scolaire : faut-il punir un adolescent qui ne travaille pas assez ?

Répéter tous les jours à un ado : “Il faut que tu travailles !”, n’a aucun effet sur sa motivation. Le régime punition-récompense… guère plus. Comment sortir du rapport de force et trouver une attitude adaptée à chaque enfant ? Les conseils de la psychologue Geneviève Henry.

 

Lâcher prise

Quand un adolescent affiche une certaine nonchalance, qui tourne parfois à l'acharnement à ne rien faire, difficile de ne pas s'énerver… “Mais plus les parents sont dans l'injonction à travailler, moins les enfants veulent s'y mettre. C'est de l'ordre du : “Tu me tiens ? Je résiste, je ne travaille pas !”

“Il faut réussir à lâcher prise”, préconise Geneviève Henry. Cela ne veut pas dire cesser d'accompagner, mais arrêter d'être dans le contrôle, le flicage, la surveillance. Puisque les choses ne se passent pas bien, il ne faut pas hésiter à demander au jeune de choisir : veux-tu qu'on n'intervienne plus, qu'on te laisse te débrouiller ? Veux-tu qu'on t'aide à certains moments ponctuels, que tu fixes toi-même (on contractualise alors un document avec lui). Veux-tu qu'on demande de l'aide à l'extérieur pour t'aider à travailler ? Et tenir compte de son choix !

S’intéresser à son univers

La place du parent, c'est de privilégier le dialogue, la communication. Et de faire du lien, d'élargir hors du scolaire, en s'intéressant à ce que l'adolescent aime, en valorisant ses centres d'intérêt. “Au lieu de rejeter son monde de jeux vidéo, de musique ou d'Internet, on peut lui demander ce que lui apporte un jeu, une pratique, suggère Geneviève Henry. Parler de ce qui l'intéresse, partir de ce qu'il sait faire et l'aider à développer un sentiment de compétence.”

Plus on dit à quelqu'un qu'il peut réussir – qu'il n'y a pas de fatalité – et plus on souligne ses réussites intermédiaires, plus il est motivé, impliqué dans ce qu'il fait. “Les parents s'attachent trop souvent à ce qui ne va pas, observe Geneviève Henry. Les enfants ont besoin d'entendre ce qui va – y compris ceux qui travaillent bien d'ailleurs !  Avez-vous remarqué comme on oublie souvent de féliciter les enfants excellents ?”

L’ouvrir au monde extérieur

“Un jour, on lâche la cuillère, l'enfant se nourrit tout seul… Je trouve très parlante cette analogie avec l'alimentation, note Geneviève Henry. Pour se nourrir intellectuellement, il ne faut pas être gavé par l'autre. La curiosité, l'intérêt à comprendre le monde doivent venir de soi.”

En revanche, les parents sont là pour ouvrir sur le monde. “Je vois des enfants qui n'ont pas été présentés au monde, poursuit Geneviève Henry. Jamais de sorties, de balades en forêt, de visites quand ils étaient petits. Soit les parents ne savaient pas comment faire, soit ils ont préféré garder l'enfant face à eux, pour qu'il ne leur échappe pas… Le monde extérieur est angoissant pour ces enfants.”

Il n'est jamais trop tard pour s'ouvrir au monde qui nous entoure. Un beau défi à relever avec nos ados ?

 

Le 27 juillet 2011 Sophie Coucharrière

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Etes-vous stressé par le collège ?

Votre enfant entre en sixième. Vous paniquez ou vous vous sentez plutôt serein ? Répondez aux questions de notre test et recevez un guide pratique pour accompagner et aider votre collégien pendant cette étape importante de sa scolarité.

 

A propos de Geneviève Henry

Geneviève Henry, psychologue clinicienne, spécialiste des enfants

Geneviève Henry est psychologue clinicienne, spécialiste des enfants et des adolescents. Elle est également conseillère d'orientation. Elle consulte en cabinet en Gironde.

Vos commentaires

AUCUNE MOTIVATION COURS S'INTERESSE QU'AU FOOT

Bulle Partager vos questions et réactions

signaler un abus signaler un abus

17/03/2015 - gigi974 (2 enfants) ,

AU SECOURS, mon fils ne travaille pas au lycée il s'intéresse qu'au foot. Il v eut rien comprendre que faut-il faire

Masquer

mon fils simule des "maladies" pour ne pas aller au collège

Bulle Partager vos questions et réactions

signaler un abus signaler un abus

22/05/2015 - Sandrineh (2 enfants) ,

BJR j'élève seule mon fils théo son père est totalement absent de sa vie dep ...

Voir la suite

absence

Bulle Partager vos questions et réactions

signaler un abus signaler un abus

20/10/2015 - esperanza (un enfant) ,

mon fils a 12 ans il sabsente des cours...je ne sais pas koi faire je leleve tou ...

Voir la suite

mon fils te perturbateur

Bulle Partager vos questions et réactions

signaler un abus signaler un abus

17/11/2017 - amandine12303 (2 enfants) ,

bonjour, je suis en colére avec mon fils qui a 12ans il et en 5 eme le souci e ...

Voir la suite

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

980