Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Adolescents

Puberté : quelle hygiène corporelle contre les odeurs de transpiration ?

Comment affronter, à la puberté, les problèmes d’odeurs de transpiration ? Le magazine Phosphore a prévu un plan d'attaque pour les ados ! Le point sur les déodorants et les règles d’hygiène de base… infaillibles pour éviter les remarques désagréables des voisins de classe. Extraits.

 

Soyez nickel

Ça paraît évident, mais ça va mieux en le disant… Pour éviter de refouler, le conseil de base est de se doucher chaque jour. Et on change quotidiennement de T-shirt et de sous-vêtements, oui, oui, même s'ils ne sont presque pas sales…

Appliquez votre déo sur une peau bien sèche pour qu'il soit efficace. Vous pouvez aussi ajouter du talc qui absorbera les excès d'humidité.

Choisissez le bon déo

Vous transpirez léger ? Vous pouvez vous contenter d'un simple déodorant qui, avec son parfum et ses agents anti-bactériens, neutralisera les odeurs en limitant la multiplication des bactéries. Si vous avez la peau sensible, évitez les produits contenant de l'alcool.

Le déodorant ne suffit pas ? Optez pour un anti-transpirant : grâce à des substances qui resserrent les pores de la peau (sels d'aluminium, pierre d'alun…), il limitera aussi la production de sueur. Plus concentrés, les sticks et les billes sont plus efficaces que les sprays. Actif 48 heures, l'anti-transpirant n'a pas besoin d'être utilisé tous les jours.

Les gars, inutile de vous désodoriser deux fois plus que les filles : vous transpirez plus, mais les déos pour hommes sont aussi plus riches en principes actifs. Enfin, même si de plus en plus de marques s'affichent sans parabens, vous n'aurez bientôt plus besoin de les chercher : ces conservateurs, soupçonnés d'être cancérigènes ont en effet été interdits. 

Chassez les poils

Les poils retiennent l'humidité et font le lit de bactéries qui donnent à la transpiration sa mauvaise odeur. Donc, si vous transpirez beaucoup, pas de pitié pour les poils ! Le conseil vaut pour les garçons, qui peuvent se raser les aisselles ou au moins raccourcir leurs poils aux ciseaux pour limiter les dégâts.

N'appliquez pas de déo juste après le rasage ou l'épilation des aisselles, pour éviter les inflammations. Mais pas d'inquiétude sur les sels d'aluminium : jadis suspectés dans les cancers du sein, ils ont été innocentés.

 

Le 22 juillet 2011 Isabelle Verbaere, Phosphore, septembre 2011, rubrique Santé : “Ça fait suer”

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

En savoir plus sur la transpiration et l’action des déodorants

La transpiration est vitale car elle permet au corps d'éviter la surchauffe. Produite par les glandes sudoripares à partir du sang, la sueur sort par les pores et refroidit la peau en s'évaporant. La sueur élimine aussi les toxines et lubrifie l'épiderme.

 

A la puberté, sous l'action des hormones sexuelles, certaines glandes sudoripares, abondantes sous les aisselles et dans la région génitale, secrètent une sueur particulière, très appréciée des bactéries, qui s'en délectent et rejettent des composés malodorants. Résultat : ça pue !

 

• En se diluant dans la sueur, les sels de l'anti-transpirant forment une fine pellicule à la surface de la peau. Les pores sont partiellement bouchés, la sueur en partie bloquée dans la glande. Son débit est réduit d'environ 40 %, mais c'est sans risque, car les glandes sudoripares des aisselles ne représentent que 1 % de celles présentes sur tout le corps.

Phosphore.com, le site des lycéens

Toutes les informations pour choisir un métier, trouver une formation ou une idée d'orientation sont sur le site du magazine Phosphore 

 

Phosphore.com

 

 

 

 

Retrouvez également les dossiers du magazine Phosphore et les “plus” de la rédaction sur le blog de Phosphore

 

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

977