Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Accueil des enfants : crèche, micro-crèche, halte-garderie et jardin d'enfants

Vous cherchez un mode de garde pour votre bébé ? Trouver la solution la plus adaptée à soi et à son enfant relève parfois du parcours du combattant. Petit guide des bons et des mauvais points de chaque structure d’accueil.

 

L’accueil collectif

Les tout-petits sont accueillis au sein de différents types d'établissements, tous soumis au respect d'une réglementation et de normes de sécurité. Les enfants sont pris en charge par une équipe de professionnels de la petite enfance (puéricultrices, auxiliaires de puériculture, éducateurs de jeunes enfants, intervenants extérieurs, etc.), au sein de groupes de cinq à huit petits suivant les âges.

L'accueil collectif peut prendre différentes formes : la crèche “classique” (municipale, associative ou privée), la crèche d'entreprise (pour un accueil des enfants des salariés d'une ou de plusieurs entreprises, administrations, etc.), la halte-garderie (pour un accueil ponctuel, trois demi-journées par semaine), ou encore la micro-crèche (pour l'accueil de dix enfants maximum). Pour fonctionner, ces structures doivent avoir obtenu une autorisation du président du conseil général, après aval de la PMI (Protection maternelle et infantile).

Les plus : l'hygiène et la sécurité ultra-encadrées, la socialisation.

Les moins : beaucoup plus de candidats que de places, l'éviction de bébé pour certaines maladies contagieuses… et les microbes !

Les contraintes : des horaires imposés.

L’accueil parental

La crèche parentale est une structure d'accueil gérée par une association de parents, lesquels sont impliqués dans la gestion administrative de la crèche. Ils participent parfois à l'accueil des tout-petits, qui sont pris en charge par une équipe de professionnels de la petite enfance. Comme pour les structures “classiques”, la crèche parentale est soumise à réglementation et à autorisation de fonctionnement du président du conseil général.

Les plus : le petit nombre d'enfants, la convivialité.

Les moins : un nombre limité de places (20 à 25 maximum).

Les contraintes : être disponible quand vient son tour pour l'encadrement des enfants !

Le jardin d’enfants

Cette structure d'accueil collectif est réservée aux enfants de 2 à 6 ans, placés sous la responsabilité d'éducateurs de jeunes enfants.

Les plus : des activités d'éveil diversifiées.

Les moins : le coût.

Les contraintes : l'âge (pas de tout-petits ici).

 

Le 20 juillet 2011 Dossier réalisé par Delphine Soury pour le magazine Picoti du mois d’août 2011.

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Que se passe-t-il si bébé est malade ?

Si bébé est malade, la crèche ou l'assistante maternelle peuvent refuser de le garder. Chacun fixe ses critères d'éviction. En général, en cas de fièvre élevée (plus de 38,5 °C) ou de maladie particulièrement contagieuse (gastro-entérite, varicelle, bronchiolite, par exemple), difficile d'y couper ! Quant à l'administration de médicaments, elle ne peut se faire sans ordonnance.

 

Parfois, les assistantes maternelles peuvent demander à faire remplir par le médecin un protocole de soins pour les “actes de la vie courante” (administration de médicaments “courants” en cas de petite fièvre, petite bosse, fesses rouges, etc.).

Y a-t-il une possibilité d’aide financière pour faire garder bébé ?

Assistante maternelle, garde à domicile : suivant différents critères (revenus, âge de l'enfant, etc.), la famille peut prétendre au complément de libre choix du mode de garde. Cette aide mensuelle de la CAF prend en charge une partie des frais de garde.
(Renseignements : caf.fr)

 

Crèche : la CAF subventionne directement l'établissement. Le calcul du prix, qui tient compte de cette aide, se fait aussi suivant différents critères (revenus, nombre d'heures de garde, etc.). Dans tous les cas, sous certaines conditions, un crédit d'impôts est possible.
(Renseignements : impots.gouv.fr)

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

976