Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Parents

Mamans d’hier et d’aujourd’hui : quels changements ?

La condition de la femme a beaucoup évolué : travail, nouvelles responsabilités, indépendance… Quelles répercussions ces changements ont-ils eu sur les mères ? Qu’est-ce qui différencie les mamans d’aujourd'hui de leurs aînées ? Sylviane Giampino, psychanalyste et psychologue de la petite enfance, bouscule certaines idées reçues.

 

Les mères d’aujourd’hui sont-elles les mêmes que celles d’hier ?

Sylviane Giampino : Les mères d'aujourd'hui ont été inspirées par les grandes émancipations féminines, notamment par la notion d'indépendance. Elles ont retrouvé le plaisir d'être maman.

La maternité n'est plus synonyme d'isolement social, ni considérée comme une période de renoncement, voire de sacrifice. Les jeunes mamans confient volontiers leur enfant à une nounou, à une crèche ou simplement à un membre de la famille.

Parallèlement à cela, elles prennent davantage en compte la personnalité de leur bébé, sont à l'écoute de ses besoins et attentives à ses progrès. Les mamans modernes sont plus organisées mais aussi plus impliquées dans le bon développement de leur tout-petit. Elles sont moins passives, plus rationnelles et moins instinctives qu'avant et reprennent une vie professionnelle rapidement.

Qu’en est-il de l’instinct maternel ?

S. G. : L'instinct maternel n'a jamais existé, pas plus que l'instinct paternel ! Le terme “instinct” suggère que les comportements sont programmés, indépendamment de la culture et de l'éducation.

Actuellement, de nombreux discours affirment que certains actes seraient génétiquement programmés. Ce sont des idées fausses et dangereuses. La notion d'instinct maternel est en grande partie responsable de l'angoisse ressentie par les jeunes mères : à la moindre erreur ou simple méconnaissance, elles se sentent coupables de ne pas posséder cet instinct.

Tous les jeunes parents font des erreurs, ce sont d'ailleurs grâce à elles qu'ils apprennent à devenir responsables. Chaque naissance est l'occasion de découvrir une nouvelle manière d'être mère et d'être père. C'est une aventure à la fois excitante, effrayante et éprouvante.

 

Le 19 mai 2011 Entretien réalisé par Nathalie Michele.

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Le “grand proche”

Ce terme désigne l'adulte qui va, d'une certaine manière, grandir avec le bébé. C'est la personne qui va naturellement se mettre dans un état de disponibilité affective, de fragilisation et d'hypersensibilité afin d'instaurer avec lui un mode de communication spécifique.

 

Il est indispensable pour le bébé de posséder un “grand proche”. Les mères occupent généralement cette place, mais si certaines ne le désirent pas ou ne le peuvent pas, le père, ou un adulte de l'entourage, est tout à fait capable d'investir ce rôle.

A propos de Sylviane Giampino

Sylviane Giampino est psychanalyste et psychologue de la petite enfance. Elle a publié, notamment, Les Mères qui travaillent sont-elles coupables ? chez Albin Michel, collection “Questions de parents”, 17 €.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

925