Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Internet

“Je suis amie avec ma mère sur Facebook”

On se “poke”, on se “tague”, on se “like”… Etre amis sur Facebook, qu’est-ce que ça veut dire ? Le magazine Phosphore a mené l’enquête auprès des 15-20 ans et a recueilli le témoignage de leurs aventures et mésaventures sur le célèbre réseau social. Extrait de l’article “Je suis amie avec ma mère sur Facebook”.

 

Créer son profil

Esther est en 3e quand elle s'inscrit sur Facebook. Adèle, sa mère, est intriguée : à quoi sert ce trombinoscope géant sur lequel se ruent tous les jeunes ? Pour lui montrer, Esther lui crée son profil. Mère et fille deviennent amies.

“Je ne connaissais moi-même pas très bien Facebook, et elle n'écrivait rien sur mon mur, alors ça ne me gênait pas”, dit Esther, 16 ans et aujourd'hui en 1re. “J'ai compris toute seule qu'elle n'avait pas trop envie que je poste des messages sur sa page, confirme Adèle. Je jetais un œil de temps en temps à ses photos, pas vraiment plus.”

Continuer à faire confiance

Lors d'une de ses balades sur le Facebook de sa fille, Adèle s'aperçoit que celle-ci l'a supprimée de ses amis. “Je n'avais plus accès à son profil. J'étais vexée ! Et je ne l'envahissais pas… J'ai tout de suite pensé qu'elle avait quelque chose à cacher.”

Une broutille, en fait : “Il y avait une photo de moi avec une bière, j'étais en fin de 3e, je voulais m'épargner une discussion”, raconte Esther, qui redemande sa mère comme amie peu de temps après : un vrai soap ! “J'avais l'impression que ça l'énervait que je l'aie enlevée, que du coup elle n'avait plus confiance en moi.”

Protéger sa vie privée

Leurs échanges facebookiens ne sont pas plus fréquents que la première fois. Mais, en allant sur le Facebook de sa mère, la jeune fille finit par se rendre compte que tous ses posts atterrissent sur son mur d'actualité à elle.

“Elle ne m'espionnait pas, et pourtant, Facebook l'informait en temps réel du moindre commentaire posté sur mon mur ! J'ai réalisé alors qu'il s'agissait de ma vie privée, de mes soirées, de mes délires entre potes… Je n'avais pas à partager toute cette intimité avec elle.”

Et vlan, deuxième suppression ! “Je l'ai encore très mal pris, confie Adèle. Jusqu'à ce qu'Esther me sorte cet argument imparable ‘Tu n'es pas ma copine, tu es ma mère’ !”

 

Le 20 décembre 2013 Fleur de la Haye et Apolline Guichet, enquête “Je suis amie avec ma mère sur Facebook”, Phosphore

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Le conseil +

Un truc utile à connaître pour ne pas diffuser ses commentaires et photos à tous indifféremment, y compris à sa maman : créer des listes : “Famille”, “Amis à qui je dis tout”, “Colo”, etc.

 

Aller dans Amis > Créer une liste. Un peu fastidieux, mais utile pour décider qui pourra lire ou pas ce commentaire politique ou cette vidéo dans laquelle vous dansez nu(e) sur le toit d'une voiture.

La sécurité, pour tous, sur Facebook

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

837