Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Parents divorcés : comment fêter Noël avec les enfants ?

Noël est la fête des enfants… et de la famille. Ce moment se révèle donc souvent difficile à gérer pour les parents séparés. Pas facile non plus, du côté des enfants, de vivre la séparation ce jour-là. Comment éviter les conflits et tout faire pour que cela se passe le mieux possible ? Les conseils de Geneviève Henry, psychologue.

 

Le jour de Noël, on voudrait que tout se passe bien…

Noël est par excellence la fête familiale, centrée autour des enfants, un moment magique pour beaucoup : temps des cadeaux, mais aussi fête de paix et d'amour dans la tête de nombreux enfants. “Il est bien normal pour un enfant de désirer ce jour-là ses deux parents autour de lui, commente Geneviève Henry, psychologue. On voudrait tous, le jour de Noël, que tout se passe bien, dans un monde réconcilié, sans conflits.”

Dans la réalité, ce n'est pas toujours possible ! “Mais si les parents ne forment plus un couple d'amoureux, précise Geneviève Henry, ils sont toujours un couple de “ parents”. L'essentiel est qu'ils tiennent ce rôle dans les grandes occasions comme Noël ou les fêtes d'anniversaire.”

Attention au fantasme de recoller les morceaux !

Offrir une trêve à ses enfants à l'occasion de Noël, au nom de la magie de ce jour, pourquoi pas ? Mais attention au fantasme de recoller les morceaux ! “Dans les familles séparées, souligne Geneviève Henry, tous les enfants rêvent que leurs parents se remettent ensemble un jour. Ce fantasme dure longtemps.”

On peut répondre à l'attente de l'enfant : faire que Noël se passe bien. Mais il faut être clair sur le fond, expliquer à son enfant que l'on arrive à s'entendre ce jour-là entre adultes, parce qu'on a envie de lui faire plaisir. Au quotidien, c'est différent, la vie ensemble n'est plus possible.

Tout faire dans l’intérêt de l’enfant…

On peut avoir envie de tout faire dans l'intérêt de l'enfant, cela ne veut pas dire pour autant que l'on soit capable de passer Noël tous ensemble. Mieux vaut expliquer tranquillement à son enfant que les conflits sont trop présents, que cela risque de mal se passer et que l'on n'a pas envie de disputes ce jour-là.

“Si la rencontre n'est pas possible, souligne Geneviève Henry, on peut quand même favoriser le lien dans la parole : quand l'enfant revient de chez son père ou sa mère, l'inviter à raconter la fête, ses cadeaux, sa joie… Lui permettre d'exprimer son ressenti, c'est lui permettre de réunifier, grâce aux mots, l'image de ses deux parents.”

 

Le 14 décembre 2010 Sophie Coucharrière

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Le blog de Lulu : pour les enfants de 7 à 11 ans

“Lulu”, l’héroïne préférée des 7-11 ans à retrouver dans Astrapi tous les quinze jours

Lulu est une petite fille de neuf ans, héroïne d’une bande dessinée du magazine Astrapi. La rédaction du journal anime un blog en son nom. Chacune des questions auxquelles Lulu est confrontée dans la BD est proposée aux jeunes lecteurs du magazine qui peuvent raconter leurs propres expériences, se confier, donner des conseils et proposer leurs idées. Lulu leur répond.

 

Ce blog est modéré par la rédaction d'Astrapi qui veille rigoureusement à la qualité des échanges.

 

Pour le consulter : le blog de Lulu

A propos de Geneviève Henry


Geneviève Henry est psychologue clinicienne, spécialiste des enfants et des adolescents. Elle est également conseillère d'orientation.

   

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

802