Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Maladies infantiles : comment soigner la varicelle ?

Difficile d’échapper à la varicelle ! Cette maladie infectieuse touche près de 700 000 personnes chaque année en France et, dans 90 % des cas, elle survient chez l’enfant. Nos conseils pour adopter les bons réflexes face à cette maladie très contagieuse.

 

La varicelle, qu’est-ce que c’est ?

La varicelle est une maladie infectieuse très contagieuse : elle peut se transmettre trois jours avant l’apparition des symptômes et une semaine après l’apparition des derniers boutons.

Un enfant qui a déjà eu la varicelle est immunisé de façon permanente. Mais à toute règle son exception : il arrive, très rarement, qu’on la contracte une seconde fois !

Boutons de varicelle : Aïe, ça gratte !

Les premiers symptômes de la varicelle sont peu caractéristiques : faible fièvre, fatigue, nez qui coule… comme pour les rhinites ou les bronchites ! L’arrivée des boutons vient lever le doute.

Peu nombreux au début, les boutons de varicelle, qui peuvent recouvrir le corps en quelques jours, occasionnent de fortes démangeaisons.

Les premiers boutons disparaissent après quelques jours, mais d’autres se manifestent entre-temps, par poussées successives. Tout se calme environ quinze jours après l’apparition des premiers boutons.

Les bons réflexes pour soigner la varicelle

Consulter un médecin pour confirmer le diagnostic et se faire prescrire un traitement pour calmer les démangeaisons.

• Privilégier bain et douche rapides, avec peu de gel douche et un rinçage et un séchage soigneux.

Éviter l’eau trop chaude.

• Proscrire le talc sur les boutons car il pourrait favoriser une surinfection.

Couper les ongles et enfiler des gants la nuit pour éviter de se gratter et prévenir les cicatrices.

• Donner du paracétamol en cas de fièvre, jamais d’ibuprofène, d’aspirine ou de corticoïdes, qui augmentent le risque infectieux.

Informer l’école.

La varicelle, une maladie infantile grave ?

La varicelle est bénigne sauf dans de rares cas où elle entraîne des complications et une hospitalisation. Ce sont des surinfections de boutons, souvent dues à des bactéries (streptocoques, staphylocoques, etc.). Alors, si la fièvre persiste ou augmente malgré le traitement, consultez un médecin !

Existe-t-il un vaccin contre la varicelle ?

Il existe un vaccin efficace, administrable dans les trois jours après être entré en contact avec une personne contaminée. Il n’est pas obligatoire, mais il est préconisé pour les enfants au système immunitaire affaibli. Il n’est pas remboursé par la Sécurité sociale, à moins d’une indication particulière (greffe, enfant immunodéprimé, etc.) et coûte une cinquantaine d’euros environ.

Les adultes peuvent-ils avoir la varicelle ?

95 % des adultes sont immunisés. Mais pour ceux qui ne le sont pas, la varicelle peut entraîner des complications graves (pneumonies, encéphalites). Elle peut aussi conduire à des malformations du fœtus si c’est une femme enceinte qui la contracte.

 

Le 12 novembre 2010 Dossier réalisé par Claire de Guillebon. Illustration d'Yves Calarnou.

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Les boutons de varicelle, étape par étape…

Au début, ce sont des taches roses, de 2 à 3 millimètres de diamètre. Elles se remplissent de liquide transparent, et sont parfois entourées d’un cercle rouge. Ce sont les vésicules. Ces dernières sèchent en 48 heures et forment une croûte qui tombe après une semaine. Reste une marque, rouge puis blanche, qui s’atténuera peu à peu…

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

769