Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Que révèlent les dessins des enfants ?

En dessinant, les enfants s’approprient le monde qui les entoure. Comment regarder leurs dessins auxquels ils consacrent tant d’attention et d’efforts ? Comment sont-ils analysés par les spécialistes ? Réponses du psychiatre Philippe Wallon.

 

Pourquoi les enfants aiment-ils tant dessiner ?

Philippe Wallon : Le dessin constitue pour les enfants un langage, un mode d'expression. Grâce à lui, ils extériorisent leur monde intérieur et s'approprient le monde qui les entoure. Dessiner est, pour eux, une activité sérieuse. Un enfant qui dessine n'aime pas être dérangé.

Mais une fois fini, son dessin devient un objet de partage. L'enfant prend plaisir à l'offrir à ses parents et il a besoin d'être valorisé. Un manque de valorisation peut le conduire à ne plus dessiner, et donc à abandonner un mode d'échange privilégié. Mais il doit aussi pouvoir déchirer ce qu'il a fait s'il n'en est pas satisfait.

Entre 5 et 7 ans, les productions enfantines connaissent une évolution très intéressante : les dessins sortent de la phase du réalisme manqué pour entrer dans celle du réalisme intellectuel. L'enfant passe d'un ensemble de traits sans véritable signification à la représentation des formes telles qu'il les connaît. Il dessinera, par exemple, la façade d'une maison et les meubles par transparence, comme si elle n'avait pas de murs, ou les quatre pieds d'une table en croix s'étalant autour du plateau central.

Un dessin d’enfant est-il toujours porteur d’un message ?

P.W. : Non. Même si certains dessins peuvent paraître surprenants, il convient de ne pas leur donner une importance excessive. Ils ne méritent pas tous d'être des sujets d'analyse. Les dessins sont parfois trompeurs. Par exemple, une composition relativement pauvre n'est pas nécessairement le signe d'un manque d'imagination ou d'une carence intellectuelle. En grandissant, l'enfant désinvestit peu à peu ses dessins.

L'enrichissement du langage et l'apprentissage de l'écriture vont progressivement supplanter les productions graphiques. Si tous les dessins ne sont pas dotés d'une signification particulière, ils revêtent néanmoins une grande valeur aux yeux de l'enfant qui les conçoit. Même au stade du griffonnage, un tout-petit fait déjà preuve d'un goût esthétique.

Dessiner, c'est aussi un peu raconter une histoire. Toutes les histoires ne sont pas dignes d'être retenues, mais elles appellent toutes un intérêt de la part des parents, et de la considération pour l'effort réalisé.

 

Retrouvez tous nos coloriages pour enfant

 

Le 12 février 2014 Propos recueillis par Nathalie Michel pour le magazine jeunesse Toboggan (juillet 2010). Entretien avec Philippe Wallon, médecin psychiatre, psychothérapeute et docteur en psychologie, chargé de recherche à l'Inserm.

Quelques livres sur leurs dessins…

Le Dessin de l'enfant, d'Annie Anzieu, Pensée sauvage, 28 €.

Composé de 18 articles, cet ouvrage se propose de comprendre le dessin d'enfant en confrontant diverses approches. Une lecture à conseiller à tous ceux qui désirent approfondir leur connaissance de l'analyse des dessins.

 

L'Enfant et son dessin, naissance de l'art et de l'écriture, de Philippe Greig, Érès, 25 €.

Un livre incontournable pour mesurer l'importance du dessin dans le développement de l'enfant. L'auteur s'appuie sur son expérience de psychothérapeute. Une iconographie abondante vient illustrer ses propos.


Le Dessin d'enfant, de Florence de Mèredieu, Blusson, 19 €.

Un ouvrage critique vis-à-vis des différentes méthodes d'analyse du dessin utilisées jusqu'à présent. L'auteur tente de redonner au dessin d'enfant sa place, hors des “archétypes” adultes.

 

Comprenez votre enfant par ses dessins, de Sylvie Chermet-Carroy, Sand, 14,95 €.

Une étude de la symbolique du dessin d'enfant (le bonhomme, l'arbre…) agrémentée de nombreux exemples.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

714