Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

Quand nos enfants rencontrent l’actualité…

Radio, journaux, télévision : les médias font partie de la vie des enfants dès leur plus jeune âge. Mais comment perçoivent-ils les informations et les images qui font l'actualité et comment les aider à les comprendre tout en respectant leur sensibilité d'enfant ?

 

Le 20 heures

Comme chaque soir, toute la famille est réunie pour le repas. Et la télévision est allumée pour que Papa et Maman puissent regarder le journal. Ce scénario n'est pas rare. Des milliers d'enfants regardent quotidiennement les actualités pendant le dîner. Pris en otage devant leur assiette, confrontés à un spectacle qui ne leur est pas destiné. Avec quelles conséquences ?

Contrairement à certaines idées reçues, les enfants ne sont pas bouleversés par les mêmes choses que les adultes. Quand une opération militaire avec fusils leur rappellera la dernière fois qu'ils ont joué à la guerre avec leurs copains, un gros plan sur une peluche ou une chaussure abandonnée dans la rue pourra réveiller des angoisses de perte ou d'abandon, particulièrement fortes entre 5 et 7 ans.

Le choc des images

Nos enfants grandissent dans un monde de communication, un monde dans lequel l'information est partout. Ils sont quasi quotidiennement confrontés à ces images d'actualité par l'intermédiaire de la télévision, mais aussi et surtout dans la rue, avec l'affichage des unes de journaux dans les kiosques.

Dès l'âge de 4 ans
, un enfant peut donc être interpellé par une image même si ses parents évitent soigneusement de laisser le poste allumé à l'heure du repas familial ! Une image sur papier, fixe, brute, est parfois plus bouleversante pour lui que celle qu'il peut voir à la télévision.

Place à la parole

Ne l'oublions pas : pour nos enfants, certaines images font violence alors qu'elles ne contiennent pas de scène de violence explicite. D'où l'importance de laisser notre porte ouverte à la communication. Pour aborder le sujet avec eux, inutile de les harceler de questions. Commencez toujours par demander à votre enfant ce qu'il a vu, ce qu'il a compris et, éventuellement, ce qui lui a fait peur.

Inutile également d'essayer de le rassurer a priori
, cela peut même avoir l'effet inverse. Bien sûr, il ne s'agit pas de parler de tout, mais bien de répondre à ses questions pour lui permettre de comprendre le monde qui l'entoure. De ne pas s'y sentir en insécurité permanente. Et, si vous sentez que votre enfant a du mal à partager ses émotions, pourquoi ne pas lui dire aussi votre propre ressenti face à certaines images afin de l'aider à libérer sa parole ?

 

Le 11 mars 2010 Texte de Tiphanie Truffaut, illustration de Florence Langlois

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Un sujet abordé à l’école


La 21e Semaine de la presse et des médias dans l'école se déroulera du 22 au 27 mars dans plus de 15 000 établissements scolaires. Cette année, les 4 millions d'élèves inscrits avec leur classe se demanderont qui fait l'info et les infos. Depuis vingt ans, l'objectif de cette semaine est toujours le même : apprendre aux enfants à décrypter l'info, à connaître les médias et à comprendre leur influence dans la société, et cela dès la maternelle.

Plus d'infos sur le site du Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information : www.clemi.org


Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

610