Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Mon ado ne veut plus déjeuner à la cantine !

La cantine ? Non merci, ce n’est plus pour lui ! Avant de proposer à votre collégien une autre possibilité pour le déjeuner, analysez avec lui les vraies raisons de ce refus. Vous trouverez ainsi ensemble une solution pour respecter son désir, tout en préservant son équilibre alimentaire.

 

Pourquoi cette envie de quitter la cantine ?

72 % des collégiens mangent régulièrement à la cantine et 26 % rentrent déjeuner chez eux. Les 11-15 ans sont donc très peu à manger à l'extérieur. Caprice ? Pas si sûr ! Votre enfant exprimerait ce que les autres pensent tout bas. 77 % des demi-pensionnaires préféreraient en effet déjeuner ailleurs qu'à la cantine (Ifop). Avant de se décider, il est donc important de discerner ses vraies motivations. Trop d'attente, de bruit ? Mauvais ? Possible, mais beaucoup s'en contentent. Souvent, c'est plutôt qu'il désire se poser dans le cadre familier de la maison, même en l'absence des parents, ou bien “partir à l'aventure” hors du collège, avec ses copains. Une manière de montrer qu'il grandit !

Source : selon les chiffres d'un sondage Ifop réalisé en 2007 pour le magazine Okapi.

De l'autre côté des grilles…

Sortir de l'enceinte du collège donne aux ados une impression de mini-transgression, ils rient ensemble, entrent dans un magasin… Une “aventure” commune qui forge leur complicité, et dont celui qui est interdit de sortie peut se sentir exclu. Il serait donc peut-être dommage de l'en priver, s'il est suffisamment responsable…

Est-ce techniquement envisageable ?

De nombreux établissements imposent une inscription au trimestre ou à l'année. Difficile alors de faire marche arrière. Se pose aussi le problème du prix de revient du repas, rarement au-dessus de 5,50 € à la cantine. Un repas à l'extérieur ne devrait pas coûter plus cher, ce dont il faut bien s'entendre au préalable, pour éviter les dérapages. Reste le temps dont dispose votre enfant. Il serait dommage qu'il arrive en retard en cours parce qu'il y avait la queue à la boulangerie ou un problème de transport s'il est rentré à la maison ! Et renseignez-vous aussi auprès de son établissement : certains interdisent de sortir pendant la journée pour des questions de sécurité.

Accepter sa requête, est-ce perdre le contrôle ?

En exprimant ce souhait de quitter la cantine, l'ado signifie son envie de se débrouiller. C'est positif, et les parents peuvent souligner qu'ils en sont contents. Cependant, il doit sentir qu'on ne va pas le laisser tout gérer à sa guise. L'idéal est de se mettre d'accord pour faire un essai, avec des règles définies ensemble, en gardant à l'esprit que rien n'est définitif. Et refaire le point à la fin du trimestre. L'ado doit savoir clairement combien d'argent il peut dépenser et dans quels endroits il a le droit d'aller. L'équilibre de ses repas est aussi à évoquer, même si, selon une enquête publiée par l'UFC Que choisir en 2005, une cantine sur deux ne respecterait pas les consignes nutritionnelles posées par la circulaire ministérielle de 2001 !

 

Le 10 janvier 2009 Noélie Viallet

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

53