Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Parents

Famille à composer : mode d'emploi !

Divorce, séparation… la fin d'une histoire est un moment de douleur et de questionnement pour les adultes mais aussi, et surtout, pour les enfants ! Et lorsqu'il s'agit de reconstruire sa vie dans une nouvelle famille, pas facile de permettre à chacun de trouver sa place ! Les conseils de Marie-Claude Vallejo, pédopsychiatre.

 

Allié n° 1 : le respect

L'ingrédient essentiel du bien-être d'une famille recomposée est sans aucun doute le respect. Les adultes doivent être conscients du chagrin de l'enfant, pour lequel la situation est complexe. C'est lui qui est au croisement de deux histoires, de deux vies.

À partir de maintenant, il va devoir vivre son quotidien dans des endroits différents, avec des injonctions éducatives différentes, parfois même opposées. Alors, laissez-lui le temps de trouver sa nouvelle place tout en continuant à aller de l'avant. C'est à cette condition que vous obtiendrez son respect en retour.

Stop à la guerre de tranchées !

L'équilibre d'une famille recomposée repose aussi sur la capacité du (ou des) couple(s) parental(aux) à communiquer. Attention ! Les enfants ne doivent pas avoir à prendre parti dans les conflits qui opposent leurs parents. De son côté, le beau-père ou la belle-mère doit savoir se faire discret, éviter les commentaires désobligeants sur le parent absent ou sur ses méthodes d'éducation.

Le risque ? Que les enfants vous tiennent pour responsable des difficultés qu'ils traversent et, éventuellement, de la séparation de leurs parents.

Prenez le temps…

Il est votre deuxième allié. C'est avec le temps que les enfants accepteront cette nouvelle situation et le nouveau couple que vous formez avec leur père ou leur mère. Bien sûr, nous avons tous des idéaux et nous voudrions que tout aille bien tout de suite, mais la réalité d'une famille, c'est le quotidien.

Les enfants de votre conjoint se tiennent mal à table ? Parlez-en avec lui et laissez-le gérer ce problème dans un premier temps. Certaines de leurs habitudes vous déplaisent peut-être, mais veillez à ne pas oublier qu'ils ont eu une vie avant vous et que vous ne pouvez, ni ne devez, tout révolutionner en une semaine.

… et dia-lo-guez !

Avec votre ex, votre conjoint, vos enfants, les siens… La parole est le meilleur moyen de désamorcer les conflits. Il est essentiel que chacun soit impliqué dans le fonctionnement de cette nouvelle famille. Le père ou la mère, garant à la fois de l'ancienne histoire et de la nouvelle, doit ici prendre toute sa place.

Les enfants ont besoin d'être rassurés et d'entendre que si l'histoire d'amour entre leurs parents n'existe plus, ils ont une place bien à eux dans le cœur de chacun.

 

Le 23 octobre 2009 Tiphanie Truffaut

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

À propos de Marie-Claude Vallejo…

Marie-Claude Vallejo est pédopsychiatre, elle est  Co-auteur de "D'abord, t'es pas ma mère ! - Quelle place pour une belle-mère ?" avec Mireille Fronty. Éditions Albin Michel. Prix : 8 €.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

493