Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Lycée

Lycée public, lycée privé : quelles différences ?

Vous envisagez d’inscrire votre enfant dans un lycée privé plutôt que public ? Encadrement, enseignement, coût… : le Guide de l’entrée au lycée de Florence Pagneux vous donne toutes les informations et les conseils utiles. Extrait.

 

Etablissement public ou établissement privé ?

Les lycées publics sont par définition gratuits et ouverts à tous. A contrario, les lycées privés sont payants et opèrent une sélection plus grande de leurs élèves. La taille des lycées privés est généralement plus petite, ce qui permet un meilleur encadrement et un accompagnement plus individualisé.

Les passages d'un secteur à l'autre sont fréquents. Selon une vaste étude réalisée en 2004 par le ministère de l'Éducation nationale, 38 % des élèves fréquentent au moins une fois dans leur vie l'enseignement privé. Le phénomène de “zapping” (passer plusieurs fois du public au privé) demeure marginal. Il ne concernerait que 7 % des élèves. Ce qui est plutôt une bonne chose : la course effrénée au meilleur établissement n'est pas forcément payante.

Lycées privés sous contrat avec l’Etat

Il faut établir une distinction entre les lycées privés sous contrat avec l'État (la majorité du secteur privé) et les lycées privés hors contrat. Dans le premier cas, ce contrat signé avec l'État permet à l'établissement de fonctionner avec des fonds publics. Cela l'oblige en contrepartie à tenir un certain nombre d'engagements.

On dit qu'il doit “assurer une mission de service public” : enseigner les mêmes programmes et recruter des enseignants ayant la même formation que ceux du public. La différence avec le secteur public va notamment se jouer au plan des prestations annexes de l'établissement : salle d'étude, soutien individualisé, proposition d'activités extrascolaires, etc.

Des établissement catholiques

En France, 97 % des établissements privés sous contrat sont catholiques. À la rentrée 2007, plus de 400 000 lycéens étaient scolarisés dans ces établissements, toutes spécialités confondues (générale, technologique, professionnelle).

Les 3 % restants sont des établissements protestants, juifs ou non confessionnels. Dans les établissements catholiques, une attention est portée à la transmission des valeurs de l'Évangile. Cela passe spécifiquement par la catéchèse (temps d'enseignement religieux).

Lycées privés hors contrat

Un lycée privé hors contrat ne reçoit aucune aide de l'État. Il est donc libre de fonctionner comme bon lui semble, qu'il s'agisse des programmes, des horaires, du recrutement des enseignants ou des méthodes pédagogiques. Pour assurer son fonctionnement, payer les salaires des enseignants et l'entretien des locaux, les parents doivent mettre la main à la poche. Les frais de scolarité sont donc souvent très élevés.

Autre particularité : si un élève scolarisé dans cet établissement souhaite rejoindre un établissement public (ou un établissement privé sous contrat), il devra nécessairement passer un examen. Avant de vous décider pour un établissement hors contrat, renseignez-vous bien sur sa qualité. Ceux qui promettent monts et merveilles ne sont pas toujours les plus recommandables.

Avant de se décider pour le public ou le privé

Michel Richard, secrétaire national du SNPDENUNSA (Syndicat national des personnels de direction de
l'Éducation nationale) et principal d'un collège public : “‘Si tu diffères de moi, tu m'enrichis’, disait Antoine de Saint-Exupéry. Choisir un lycée pour rester entre élèves du même milieu, c'est un peu rester dans sa bulle. En sortant de son cocon après le lycée, le choc risque d'être difficile.”

 

Le 2 mars 2010 Florence Pagneux

Le guide l’entrée au lycée

L'entrée au lycée est bien plus qu'une simple étape dans la scolarité des jeunes.

Ce guide clair et accessible réunit de nombreux conseils de spécialistes pour aider votre lycéen à réussir son orientation, à comprendre tout ce qui change du collège au lycée, à acquérir les bonnes méthodes de travail et fait le point, classe par classe, sur tout ce qu'il faut savoir. Sans oublier un point sur la réforme en cours. Indispensable !

Par Florence Pagneux. Journaliste spécialisée en éducation, elle collabore régulièrement au magazine Phosphore et à La Croix (Bayard Editions, 16 €).

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

440