Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Collège

Quel est le rôle de l’infirmière scolaire ?

L’infirmière scolaire est un personnage clé dans la vie du collège. Interlocuteur privilégié des élèves pour les questions de santé et de prévention, elle est un intermédiaire précieux, pour l’équipe éducative comme pour les parents.

 

Apprendre aux élèves à être plus responsables

Depuis 2006, des CESC (Comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté) sont constitués dans tous les collèges et lycées. Ils œuvrent à l'élaboration, puis à la mise en place, d'un projet commun au sein de leur établissement, afin d'apprendre aux élèves à se comporter de manière responsable vis-à-vis d'eux-mêmes, des autres et de leur environnement. Dans le cadre du volet “santé” de ces objectifs, les infirmières jouent un rôle clé.

Informer sur la sexualité et les risques des conduites addictives

Elles sont ainsi sensées intervenir en classe pour informer les élèves des risques des conduites addictives ou encore de ceux liés à la sexualité (moyens de contraception, Infections sexuellement transmissibles).

En réalité, le programme scolaire, déjà chargé, ne prévoit pas de temps dédié à cette information et les infirmières parviennent plus ou moins, selon la bonne volonté des équipes enseignantes et la capacité d'impulsion du CESC, à mener à bien cette mission.

Aider les élèves en difficulté

L'action de l'infirmière scolaire reste donc assez individualisée, au fil des sollicitations personnelles des élèves ou des enseignants, qui peuvent aussi l'alerter des difficultés d'un enfant. En tout état de cause, cette mission se fera dans le respect du secret professionnel auquel les infirmières scolaires, diplômées d'Etat, sont soumises.

“Quand nous décelons un problème chez un enfant, raconte Béatrice, infirmière dans une cité scolaire de la banlieue parisienne, la priorité est de créer la confiance entre lui et nous. Ensuite, si nous estimons nécessaire que sa famille soit informée de son problème, notamment pour qu'il soit pris en charge, nous la prévenons, mais seulement si l'enfant est d'accord.”

 

Le 1 mai 2012 Laure Dumont

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Fil Santé Jeunes, pour toutes les questions des moins de 21 ans

Amour, nutrition, santé… des spécialistes de l'adolescence répondent gratuitement aux questions des moins de 25 ans par téléphone ou sur internet tous les jours de 8 h à minuit.

 

Appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe au 3224, par Skype depuis un ordinateur ou sur la boîte à questions du site.

 

Site Fil Santé Jeunes

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

414