Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Collège

Au collège, comment veiller sur l’emploi du temps de son ado ?

Nos conseils pour laisser à un collégien l’indépendance qu’il réclame, tout en continuant à maintenir certains principes éducatifs.

 

Ne pas aller trop vite

Déjà, à l'école primaire, votre enfant a pris de l'autonomie. Il allait seul à l'école, avait sa propre clé de la maison, commençait à se repérer dans le quartier, allait acheter le pain ou retrouver un copain au parc…

C'est gratifiant de le voir prendre ainsi son envol, et le mouvement va s'amplifier encore avec son entrée au collège. Mais comment accompagner son enfant sur ce chemin naturel de l'indépendance tout en ne le lâchant pas trop vite ?

“Je ne cesse de rappeler aux parents, et ce jusqu'en quatrième-troisième, que leurs enfants sont encore petits et qu'ils ont besoin d'eux, notamment pour les devoirs et les leçons !”, raconte Laurence, professeur principal dans un établissement près de Nantes.

Des principes éducatifs… et de la flexibilité

Elever un ado, c'est réussir un dosage particulier mêlant un ancrage bien solide sur ses principes éducatifs à une certaine flexibilité. C'est être disponible quand il a besoin de nous, tout en sachant le laisser respirer à d'autres moments. C'est accepter qu'il est “encore petit”, tout en reconnaissant que s'esquisse déjà sa personnalité d'adulte.

En devenant adolescent, votre enfant va demander de plus en plus de liberté, il va entrer en négociation quasi permanente avec vous (“Et si je reste à l'étude mardi après-midi, est-ce que vendredi, je peux sortir pour déjeuner avec les copains ?”, “Et si j'avance mes devoirs de la semaine, je peux regarder la Nouvelle star ?”), ou encore tenter de vous culpabiliser sur le mode bien connu de la complainte de Calimero (“Tous mes amis de classe ont un portable, pourquoi pas moi ?”). 

A nous d'affirmer ici et de défendre nos valeurs, principes et règles de vie, tout en sachant que l'on n'est jamais seul à éduquer un enfant.

 

Le 1 juin 2012 Laure Dumont

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

400