Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Lycée

Comment retrouver la motivation ?

La motivation, c'est d'abord une question d'envie, et de dialogue avec les autres - les parents, ses profs, ses amis. Petit mode d'emploi pour bien repartir, ou garder le bon cap !

 

Comment se sortir d'une véritable panne de motivation ? 

Plutôt que de se laisser couler dans l'inertie totale, Brigitte Prot conseille de passer à l'action.
Première étape : faire émerger des objectifs en se demandant quel est votre projet et quelles sont les étapes à respecter pour le réaliser. Exemple : passer en 1re S, booster mes notes en physique-chimie, avoir la moyenne en SES, etc.

Deuxième étape, imaginer ce que vous aimeriez faire et devenir : vivre en ville ou à la campagne, travailler ou non avec vos mains, être très mobile avec un emploi du temps flexible ou au contraire se poser quelque part, etc. Petit à petit, vous allez définir votre trajectoire et donner du sens à vos études.

Troisième et dernière étape :
évaluer le travail à mettre en oeuvre pour atteindre vos buts. L'objectif étant de redevenir pilote dans son avion. « Parce qu'il n'y a rien de plus démotivant que d'avoir le sentiment qu'on ne contrôle plus rien par rapport à sa situation. Il faut tout faire pour reprendre le contrôle et se mettre dans une position active où l'on choisit », recommande Brigitte Prot.   

Ou trouver de l'aide ?

Une autre manière de remédier à une panne de motivation : consulter son entourage.

 « Ne pas être motivé(e), c'est manquer de perspectives et ne pas voir à quoi servent les efforts qu'on doit fournir. Dans ces moments-là, il faut se tourner vers les adultes qui ont la pêche et qui peuvent vous donner des idées et des envies », explique le psychiatre Patrice Huerre.

Conseiller d'orientation, parents, professeur principal, professionnels des secteurs qui vous intéressent… Allez vers les autres pour vous nourrir de leur énergie et retrouver goût aux études.

« On n'apprend jamais aussi bien que lorsqu'on est dans la joie de comprendre, explique le spécialiste de la pédagogie Philippe Meirieu. Il faut réussir à se réinstaller dans une curiosité et voir qu'il y a du plaisir même là où il y a de la difficulté. »

Et si le plaisir se cachait là où on ne l'attendait pas ?

 

Le 2 juin 2009 Marie-Aurore Ghis-Malfilâtre, pour Phosphore

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

356