Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Mon enfant est-il intelligent ?

Loin des tests de Q.I. réducteurs et des résultats scolaires, il existe d’autres manières de réfléchir aux capacités des petits et des ados. Pour Bruno Hourst, ancien enseignant et chercheur, il y a plusieurs formes d’intelligence à découvrir chez nos enfants. Ses explications.

 

Vous nous incitez à observer comment nos enfants sont intelligents. Il y a donc plusieurs manières d’être intelligent ?

Bruno Hourst : C'est l'évidence même, quand on y réfléchit. Prenez des personnes reconnues comme exceptionnellement intelligentes, comme Shakespeare ou Einstein, Mozart ou Picasso, Marie Curie ou Le Corbusier. Il serait absurde de vouloir les faire rentrer dans une définition unique de l'intelligence. On pourrait dire plutôt qu'il y a différentes manières d'être intelligent : celle de l'artiste, du musicien, du patron, du théologien, de l'athlète, du vendeur, de l'instituteur, du mécanicien, de l'architecte, et bien d'autres.

Cela prouve l'absurdité de chercher à mesurer l'intelligence d'un être humain en se basant sur des tests de Q.I. qui veulent définir l'intelligence d'un être humain par un nombre, et d'une manière définitive, en négligeant d'autres aspects importants de la personne, comme certaines capacités artistiques ou relationnelles.

Malgré cela, on note actuellement une recrudescence, et un abus, de l'usage des tests de Q.I. Et je trouve très dommage que des parents “poussent” leur enfant dans leur scolarité en s'appuyant sur ce genre de tests. Découvrir les différentes intelligences de leur enfant me semble une approche bien plus intéressante, et plus respectueuse de leur développement.

Vous vous appuyez sur la théorie des “intelligences multiples”. Comment vous y êtes-vous intéressé ?

B. H. : C'est à la suite d'un voyage scolaire en Autriche que j'avais organisé avec mes élèves. Lors de ce voyage, j'avais remarqué que certains d'entre eux avaient des talents exceptionnels (je dirais maintenant des “intelligences fortes”) pour tourner une vidéo, organiser une sortie ou régler des conflits, et malgré ces talents, ils étaient en échec scolaire. Tout à coup, leur échec est devenu mon échec.

J'ai alors décidé de rechercher d'autres manières d'enseigner, en particulier en tirant parti des richesses des enfants qui sont peu ou pas du tout prises en compte dans le système scolaire.

Quelles sont ces intelligences multiples ?

B. H. : Le psychologue américain Howard Gardner, en s'appuyant sur des critères précis, a défini huit “intelligences”, qui sont toutes, pour lui, d'une importance équivalente.

Selon Howard Gardner, nous possédons à la naissance ces huit intelligences, qui sont encore potentielles mais que nous pourrons toutes développer, jusqu'à un bon niveau, tout au long de notre vie. Chacun développera ainsi un “bouquet d'intelligences” qui lui est propre, si possible d'une manière équilibrée.

Pourtant, bien souvent, on constate que l'adulte que nous sommes a développé certaines intelligences, dans lesquelles nous nous sentons à l'aise, tout en laissant en sommeil d'autres intelligences : c'est très dommage, autant pour les richesses dont nous nous privons, que pour les limitations que nous risquons d'introduire dans l'éducation de nos enfants.

 

Le 16 janvier 2014 Bruno Hourst, propos recueillis par Anne-Claire Beurthey, pour le Cahier parents de Pomme d'Api
Photo : Poike-Thinkstock

Pomme d’Api, c’est aussi pour les parents !

Pomme d’Api pour les parents

Dans chaque numéro de Pomme d'Api, un supplément central, destiné aux parents aborde un grand sujet d'éducation (Comment leur donner le goût d'apprendre ? A quoi sert l'imagination ?…)

 

Il donne la parole à des spécialistes de la petite enfance (pédagogues, enseignants, philosophes…) qui, tous, appuient leurs réflexions théoriques et leurs convictions sur une expérience pratique auprès des enfants.

 

 

Pommed’Api.com : un site Web pour les petits et les grandsConsulter le site du magazine Pomme d’Api

Les petits lecteurs du magazine Pomme d'Api ont aussi rendez-vous sur le site du magazine pour retrouver leurs héros préférés (SamSam, les Oukilé, la famille Noé…) et Petit Ours Brun qui les attend avec des coloriages et des surprises.

 

Pratique, on peut aussi y commander des livres et des jouets (peluches, loto, memory) conçus pour les enfants de 3 à 7 ans.

 

Consulter le site Pomme d’Api.com 

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

316