Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Médias : vive l’esprit critique !

Du 23 au 28 mars, 15 300 établissements participeront à la 20e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école. Quel est le rôle de cette manifestation et pourquoi est-il si important d'apporter, en classe, comme en famille, une éducation aux médias aux enfants ? Réponses d'Elisabeth Baton-Hervé, chargée des médias à l'Unaf.

 

Une semaine de la presse et des médias à l’école est-elle vraiment nécessaire ?

Les messages des médias ne sont pas neutres. Ils véhiculent des idées, voire des idéologies. Les enfants doivent donc apprendre à acquérir une distance critique, en déconstruisant les textes et les images pour mieux les analyser, et mieux repérer le message délivré. C'est une gymnastique d'esprit à laquelle ils doivent être formés avant de pouvoir l'exercer par eux-mêmes.

Comment cette manifestation permet-elle aux enfants de mieux comprendre les médias ?

Pendant cette semaine, les enfants sont observateurs, mais aussi bien souvent acteurs. Ils peuvent par exemple réaliser des journaux, des flashs radio… Si l'enfant fabrique lui-même l'information, cela va lui permettre d'identifier un processus. Comment choisir un sujet ? Comment le traiter ? Cela va lui permettre d'identifier toutes les étapes qui conduisent à la transmission de l'information. D'évaluer la différence entre le fait réel et le fait rapporté par les médias. Il va également sonder sa capacité à être objectif.

Une semaine par an suffit-elle ?

L'opération reste à mon goût trop ponctuelle. Les médias prennent aujourd'hui tellement de place dans la vie des familles que les enfants devraient être mieux formés. L'éducation aux médias devrait faire partie d'un enseignement spécialisé, dispensé par un professeur qui aurait reçu une formation adéquate. Et cet enseignement devrait se poursuivre tout au long de la scolarité de l'enfant. Je pense que ces cours devraient également sortir de l'information, de la presse, pour englober les médias au sens large. Pourquoi ne pas étudier les émissions de télé-réalité, les séries ? L'enfant pourrait ainsi faire le lien entre la construction de l'information et celle des divertissements.

Quel est le rôle de l'école et de la famille dans l’apprentissage des médias ?

Un enfant ne doit pas être livré à lui-même dans l'univers des médias. Il a toujours besoin de l'accompagnement d'un adulte. Cet accompagnement, il le trouvera à l'école, grâce aux enseignants, par le biais de la semaine de la presse par exemple ou en recevant l'éducation aux médias inscrite au socle commun de connaissances et de compétences.

Mais il doit aussi le trouver auprès de ses parents ou d'autres adultes. Il faut que les parents se rendent compte qu'ils ont un rôle à jouer dans l'éducation aux médias. Les médias nécessitent un accompagnement au même titre que la scolarité ou les loisirs. Et puis, si à l'école, l'éducation aux médias est réalisée de manière aussi objective que possible, à la maison, les parents doivent faire connaître leur point de vue aux enfants. Face aux idées véhiculées par les médias, les parents doivent défendre leurs propres valeurs.

 

Le 20 mars 2009 Oanna Favennec

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

A propos d’Elisabeth Baton-Hervé

Elisabeth Baton-Hervé est chargée des médias à l'Unaf, l'Union nationale des associations familiales, et co-vice-présidente du Ciem, le Collectif interassociatif enfance et média.

Elle est également auteur d'ouvrages, comme Les enfants téléspectateurs, (L'Harmathan, 2000), Télévision et fonction parentale (L'Harmathan, 2005).

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

271