Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Sorties en famille

Comment initier les tout-petits à l’art ?

Marie Sellier, auteure de livres pour enfants et passionnée d’art, nous livre ses astuces pour réussir une visite de musée avec un tout-petit. Nul besoin pour cela d’être spécialiste… Transmettre le plaisir de regarder une œuvre demande de prendre son temps et de faire de cette initiation artistique un moment d'échange et de jeu.

 

Découvrir l’art, oui, mais à petite dose pour commencer…

“Un petit, on ne le sensibilise à l'art qu'à toutes petites doses ! Lorsque vous allez dans un musée avec un enfant de moins de 6 ans, regardez deux ou trois peintures, deux ou trois sculptures. Pas plus ! Mais attention, il vous faut vraiment les regarder !”

Evident ? Non, si l'on sait que les visiteurs d'une exposition passent seulement environ 10 % de leur temps à regarder les œuvres elles-mêmes, le reste de la visite étant consacré à lire sur les cartels les informations se rapportant aux œuvres.

Regarder sans contrainte

“Pour regarder une œuvre, explique Marie Sellier, il faut d'abord prendre son temps. Un enfant de 3-4 ans va être spontanément attiré par une œuvre. Laissez-le promener son regard. Et lorsqu'il s'immobilise devant une œuvre, laissez-le s'asseoir, s'allonger même. Dans les musées, les parquets sont parfois délicieusement glissants… et accueillants ! Et cela n'a rien d'incongru de voir un enfant allongé, au milieu de ses crayons de couleurs, dessinant sur une feuille ce qu'il a sous les yeux. Ensuite on peut parler à partir d'un détail : un chapeau, un ruban, un personnage, une couleur…

Jouer, raconter, inventer

Puis, comme un jeu, l'enfant va balayer de son œil l'œuvre tout entière. Essayez de décrire ensemble ce qui se déroule devant vous. Avec des questions toutes simples comme : ‘Qu'est-ce qui est pareil ? Qu'est-ce qui est différent ?’ Vous pouvez aussi construire, bâtir des hypothèses, des petits morceaux d'histoires avec des : ‘Peut-être que c'est…’, ou bien : ‘Qu'est-ce que cela peut bien raconter ?”

Exercer son esprit critique

Marie est convaincue que l'on n'a surtout pas besoin d'être “fort en art ou en histoire de l'art” pour transmettre le plaisir de regarder une œuvre et d'imaginer. “On n'est pas obligé d'aimer les chefs-d'œuvre : ils peuvent être rasoirs ! La Joconde est petite et terne, il y a de fortes chances qu'elle ne dise rien du tout à votre enfant. On a le droit de dire : “J'aime pas, je ne ressens rien…” Tout petit, on peut déjà exercer son esprit critique et dire pourquoi on n'aime pas. C'est déjà un extraordinaire apprentissage, ça !”

Laisser s’exprimer les émotions

“Un petit peut être captivé par une ‘Jacqueline’ ou une sculpture de Picasso. Il est formidable, ce Picasso : il nous décomplexe ! Grâce à lui, on a tous le sentiment que l'on peut, à notre tour, créer avec son aisance. Les enfants y sont très sensibles ! Mais d'autres vont être bouleversés par une grande toile académique, remplie de personnages qui se pressent, font de grands gestes, armes à la main…”

Et soudain, Marie se souvient de sa grand-mère : “C'est elle qui m'a appris à regarder… Je crois que l'émotion était au cœur de nos échanges devant des tableaux. Nos visites au musée, avec toutes les histoires qu'elle me contait, m'ont profondément marquée.” 

 

Le 10 septembre 2012 Marie Sellier, propos recueillis par Sophie Chabot - Pour Pomme d'Api

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

A propos de Marie Sellier

Marie Sellier est l'auteure de nombreux livres pour enfants. Passionnée d'art, elle a révolutionné les livres destinés aux enfants dans ce domaine.

Elle dirige la collection “L'enfance de l'art” à la Réunion des musées nationaux.

Avec une cinquantaine d'ouvrages, elle a réussi son pari de mettre les œuvres et les artistes à la portée des enfants.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

265