Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Lecture

Nos enfants liront-ils encore des livres imprimés dans quelques années ?

Le livre électronique, ce petit écran plat conçu pour lire des textes numériques, sera-t-il demain le seul support de lecture de nos enfants ? Rien ne le dit. Complémentaire du livre imprimé, il offre de nouvelles fonctionnalités très appréciables, notamment à l’école. Décryptage d'un nouveau type de lecture. 

 

Livre numérique, livre électronique, liseuse, e-book…

La lecture numérique est en pleine évolution et le vocabulaire qui y est attaché manque parfois de clarté. Pour faire simple :

- un livre numérique est un texte numérisé, que l'on peut lire sur différents supports ou “terminaux” de lecture (ordinateur, iPhone, livre électronique).
- un livre électronique (aussi appelé “liseuse”) est un support qui permet de lire des textes numériques. Cet objet plat fait la taille d'un livre.
- l'e-book désigne l'un ou l'autre, il y a donc parfois confusion…

Menaces sur le livre imprimé ou complémentarité ?

La lecture numérique, c'est-à-dire tout ce qu'on peut lire sur un écran, se prête bien au travail scolaire, car elle permet une navigation immédiate, dynamique… Il suffit de cliquer pour consulter les textes. Ce type de lecture incite aussi à l'écriture, car les élèves peuvent poster des commentaires sur ce qu'ils lisent, regarder et réagir sur les autres commentaires… On parle même de “lecture communautaire”.

C'est ce que constate au quotidien Christelle Membrey, jeune professeur de français au collège Louis Aragon en Saône-et-Loire. Elle établit bien la différence entre la lecture sur papier et la lecture sur écran.

“La lecture sur papier est un voyage, une rencontre, une relation intime entre son esprit et l'auteur. Le livre est un objet qui fait émerger des sensations olfactives, tactiles et même affectives. C'est une lecture ‘continue’ : quand on s'arrête de lire, on revient à l'endroit où l'on s'était arrêté. Sur un écran, la lecture est plus fragmentée, on est sollicité en permanence par des liens inter ou hypertextes. La lecture se mélange alors à l'action.”

“Ces deux types de lecture sont tellement différents, que l'un ne remplacera jamais l'autre à mon sens. Il faut plutôt considérer que tous les supports sont complémentaires”, conclue-t-elle.

Nouvelles fonctionnalités, nouvelle façon de travailler

Michel Moreau-Belliard, responsable des nouvelles technologies à Paris I-Sorbonne (Tolbiac), confirme cette idée et réfléchit à l'utilisation de ces nouvelles technologies qui pourraient s'avérer extrêmement utiles pour le travail des étudiants :

“Le livre électronique n'aurait pas d'intérêt s'il permettait simplement de lire une écriture numérisée. L'avantage de cette sorte de mini écran plat transportable se trouve dans ses fonctionnalités qui modifient le type de lecture et d'écriture : les trois principales sont l'indexation, c'est-à-dire la possibilité de recherche automatique dans le texte, l'annotation et la navigation entre différents documents grâce aux liens hypertexte.”

 

Le 9 mars 2009 Juliette Filloux

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Le blog de Christelle Membrey, professeur de français

Christelle Membrey, professeur de français au collège Louis Aragon en Saône-et-Loire, a mis en place un club internet pour ses élèves.

Elle a créé avec eux un blog, Cicla71 (Club Internet Collège Louis Aragon), qu'ils gèrent et alimentent ensemble sur tous les thèmes liés à internet, aux jeux vidéos…

Retrouvez le blog des élèves : Cicla 71.

Les livres numériques

Voici quelques modèles de livres électroniques. Cliquez dessus pour retrouver leur description
sur le site feedbooks.com (en anglais).

 

 

L'Amazon Kindle

 

Le Sony PRS-505

 

L'iPhone ou iPod Touch

 

Le Cybook Gen3

 

L'iRex iLiad

 

Les Smartphones

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

263