Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Comment dédramatiser la sieste à l’école maternelle ?

Les enfants ne vivent pas toujours bien le temps de sieste à l'école. C'est pourtant un moment important pour les petits qui ont encore besoin de beaucoup de sommeil. Comment leur permettre de se reposer dans de bonnes conditions ? Les conseils du docteur Michelle Rouyer, pédopsychiatre.

 

Un sentiment de détresse

“Malheureusement, la sieste à l'école est souvent vécue comme un moment de détresse par les enfants, regrette le Dr Michelle Rouyer, pédopsychiatre. Certains se sentent en insécurité et malheureux, car ils n'ont pas le droit de faire du bruit, ils ne retrouvent pas leur lit, l'environnement n'est pas suffisamment personnalisé. Lors de la sieste, il faudrait que les enfants puissent retrouver leur territoire.”

Un refuge bien à soi

Quelles sont les conditions pour créer un territoire propre à chaque enfant et lui permettre ainsi de dormir paisiblement d'un sommeil réparateur pendant la sieste ?

En plus de son doudou d’école (dont la présence prend ici tout son sens), il doit aussi avoir son lit, qu'il retrouvera chaque jour, avec son oreiller, son drap et sa couverture. Il est préférable que le lit soit appuyé à un mur ou à une cloison mobile, et non pas posé au milieu de la pièce. “On ne peut aborder les autres que si l'on a un refuge bien à soi”, rappelle le Dr Rouyer.

Petite visite des lieux

Pour les parents, il est légitime, et même recommandé, de demander à visiter ce que l'on appelle la “chambre” ou le “dortoir”. Si les lieux ne vous semblent pas adaptés au bon déroulement de la sieste et à la création de ces petits refuges individuels indispensables, n'hésitez pas à le signaler aux parents d'élèves élus et au directeur de l'école.

 

Le 5 septembre 2014 Laure Dumont

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

254