Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Cuisine

Cappuccino aux fruits d’hiver

Les enfants sont souvent surpris de mélanger un légume, la carotte, à des fruits. Les plus difficiles, dans un premier temps réticents, ne cesseront dès qu'ils auront goûté cette boisson, de vous la réclamer à nouveau. Proposez-la en apéritif, en dessert ou au goûter.

 

  • Recette pour :

    4 personnes

  • Temps de préparation :

    15 min

  • Temps de cuisson :

    0 min

  • Le marché :

    - 2 oranges à jus
    - 2 pommes
    - 3 à 4 carottes
    - 2 sachets de sucre vanillé
    - 4 cuillères à soupe bombées de crème fluide bien froide
    - 2 cuillères à soupe de fromage blanc crémeux bien froid
    - 20 g de sucre glace

  • Les ustensiles :

    - 1 couteau
    - 1 centrifugeuse
    - 1 batteur

     

• Epluchez les oranges, les pommes et les carottes.
• Passez-les à la centrifugeuse. Ajoutez un sachet et demi de sucre vanillé, mélangez, versez dans quatre verres.
• Préparez la crème fouettée.
• Battez la crème avec le fromage blanc. Versez peu à peu le sucre glace. Répartissez dans les quatre verres, sur les jus de fruits.

La petite touche déco

Saupoudrez chaque verre d'un soupçon de sucre vanillé. Ajoutez une paille. C'est prêt !

Le petit conseil

Si les jus ne sont pas consommés immédiatement, ajoutez une cuillère à café de jus de citron pour que le jus de pomme ne noircisse pas, ce qui donnerait une couleur peu appétissante à votre cappuccino.

Vos enfants peuvent…

• Mettre les fruits dans la centrifugeuse, cela les passionne toujours.
• Battre au fouet électrique la crème, c'est l'occasion pour vous d'attirer leur attention sur les dangers des robots électriques.
• Verser le sucre.

 

Le 15 février 2013 Nathalie Valmary - nathalie@valmary.com

Je m'inscris au service e-mail Cuisine, mensuel et gratuit :

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

241