Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Adolescents

Téléphone portable : à quel âge et à quelles conditions ?

Age_telephone_portable
Get the Flash Player to see this player.

Okapi

Le magazine des années collège

Okapi

Il ne peut plus vivre sans téléphone portable ! Ne cédez pas trop vite à sa demande s'il a moins de douze ans et fixez des règles très claires d'utilisation. Petit guide du bon usage par Olivier Gérard, coordinateur du pôle média, technologies de l'information à l'Union nationale des associations familiales (Unaf).

 

Des règles d’utilisation claires et partagées

Avant 12 ans et son entrée au collège, il n'est pas nécessaire qu'un enfant possède son propre téléphone portable. Pour les enfants plus âgés, si cet achat doit se faire, c'est avant tout dans le cadre d'un dialogue qui pose des règles claires d'utilisation.

Les enfants deviennent vite des utilisateurs intensifs de leur portable pour les communications, mais aussi parce qu'ils l'utilisent pour écouter de la musique, naviguer sur internet, faire des photos, tchatter ou jouer.

Il faut donc être attentif en particulier au forfait choisi, qui doit correspondre au plus près à l'usage qui a été convenu : temps limité, liste de numéros, activation du système de contrôle parental mis à disposition par les opérateurs de téléphonie mobile.

Les risques pour la santé

Etant donné la rapidité de l'évolution des technologies et l'usage relativement récent des téléphones portables, la communauté scientifique dispose de peu de recul. L'OMS, en particulier, a entamé une étude épidémiologique qui devrait donner des éléments plus tangibles.

Comment se protéger ?

En attendant il est vivement recommandé, et tout particulièrement pour les plus jeunes utilisateurs, de :

• limiter le temps d'utilisation (cadrer ce temps par le choix du forfait) ;

• ne pas laisser un téléphone portable allumé ou en veille, auprès du lit ou proche de la tête pendant une période de sommeil ;

• éviter d'utiliser le téléphone dans les transports en commun, en voiture ou quand le signal est faible : c'est alors que les ondes émises par le téléphone sont les plus fortes ;

• avant l'achat d'un téléphone portable, contrôler que son DAS (débit d'absorption spécifique) est faible. En France, il doit se situer entre 0,8 et 2 W/kg. Plus on est proche du minimum, plus le risque est limité (pour information, il est limité à 1,6 W/kg aux Etats-Unis).

Pour connaître les DAS des téléphones commercialisés actuellement, vous pouvez consulter le site du Criirem.

L'Unaf et l'Association des opérateurs mobiles ont réalisé un livret à télécharger gratuitement sur internet. Sa lecture vous donnera des indications et des conseils précieux.

 

Le 12 décembre 2008 Olivier Gérard, propos recueillis par Oanna Favennec

Okapi : dossier spécial “8 jours sans portable”

Okapi_Ados_telephone_portable

Le journal Okapi consacre un dossier spécial au téléphone portable. Quatre adolescents se sont prêtés au jeu : ils ont abandonné leur portable pendant une semaine.

Une enquête qui permet de décrypter les usages et l'attachement que les ados ont pour leur portable.

 

 

Avec notre partenaire, l'Unaf

 

Union nationale des associations familiales

Union nationale des associations familiales : promouvoir, défendre et représenter les intérêts de toutes les familles.

www.unaf.fr

 


Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

201