Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Adolescents

Mon ado boit trop en soirées, comment réagir ?

Pendant leurs soirées, les jeunes sont dans l’hyperbole : ils s’éclatent, sont « mdr » et boivent plus que de raison, décode le psychiatre Philippe Jeammet dans son livre Grandir en temps de crise. Pour le psychiatre, le binge drinking est « un phénomène comparable au bouchon de la Cocotte-Minute : il faut bien relâcher la pression ». 

 

 

« Ces temps de détente collective soirées – qui n’annoncent pas un plongeon dans l’alcoolisme ou la drogue – obéissent souvent au même rituel. Chacun amène une bouteille, puis on fait des mélanges ; on dort les uns chez les autres, à cinq dans un lit et pas forcément pour faire des galipettes ; on se lève à 14 heures, on passe un week-end un peu fusionnel tous ensemble. Bref, ces jeunes s’amusent, mais ils ne tiennent pas à le faire de façon destructrice ! Sauf qu’ils évaluent mal les risques de dérapage et minimisent les conséquences de ces soirées arrosées (fausse route, coma éthylique, accident).

  Le binge drinking n’est
pas vraiment un rite entre eux, mais un code, comme s’ils s’apostrophaient : « Tu es cap’ ? »

Eviter de (mal) réagir à chaud

Comme toujours dans ces cas-là, les messages de prévention passent d’autant mieux qu’ils n’arrivent pas à chaud, le lendemain d’une soirée où un copain de notre jeune a pris sa première cuite sous notre toit. Il faudrait profiter d’événements quotidiens (une discussion à table, un film) pour parler des choses de la vie, d’homme à homme.

Ne pas laisser passer pour autant

D’une façon générale, comment sanctionner un jeune qui dérape, qui cabosse la voiture parentale en rentrant ivre d’une soirée, qui ne tient pas ses promesses (il s’était engagé à faire un job d’été et se dédie quinze jours avant), qui se saoule chaque week-end ? Quelle que soit la façon dont nous le ferons, solennelle, colérique ou plus calme, nous ne pouvons pas laisser passer. Il faut relever pour signifier que cela ne doit pas se reproduire.

Exprimer son désaccord est utile

S’il s’enferre et que les incidents se répètent, il faudra poser des limites fermes : on ne peut pas laisser les choses en l’état, en attendant que ça lui passe. (…) Pour l’instant, tant qu’il dépend encore financièrement de nous, nous avons voix au chapitre. Il n’est pas question de crier au loup ou de dire que c’est la catastrophe, que notre fils/fille est alcoolique ou prédélinquant(e).

 

Mais le jeune qui dérape a besoin d’entendre clairement l’avis parental : “On ne peut pas être d’accord avec ce que tu vis en ce moment ; ce n’est pas juste de t’abimer ainsi pour te sentir à l’aise avec les autres. Et tu risques d’en abimer d’autres avec toi, quand tu prends la voiture dans cet état. Si tu le souhaites, on peut en parler à un spécialiste.” Il n’est pas ravi de ce qu’il perçoit comme un sermon ? Mais au moins, il est prévenu.»

 

 

A lire aussi d'autres extrait du livre de Philippe Jeammet :

 

→ Post-bac : il ne trouve pas sa voie, refait une première année, que faire ?

→ Pourquoi fixer l’heure de son coucher aide l’enfant à grandir ?

 

 

Le 10 mars 2014
Extrait du livre de Philippe Jeammet «Grandir en temps de crise, comment aider nos enfants à croire en l’avenir», éd. Bayard
Photo : iStock-Thinkstock

Notre spécialiste, Philippe Jeammet

Grandir en temps de crise, comment aider nos enfants à croire en l’avenirPhilippe Jeammet est psychanalyste et psychiatre, auteur de Grandir en temps de crise, comment aider nos enfants à croire en l’avenir.

 

Ed. Bayard, mars 2014, 18 €.

 

Où trouver ce livre ?

Le dico des ados

De A comme Acné à T comme Tatouage, en passant par Cannabis, Harcèlement ou Sexualité… découvrez le  dico pratique  de l’adolescence.

Une définition, des points de repères, des conseils concrets et des pistes pour aller plus loin en cas de besoin : toutes les facettes de la vie des ados sont abordées de manière simple et accessible.

Le dico des ados

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1481