Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Collège

Harcèlement au collège : que faire ?

Insultes à répétition, campagnes de dénigrement sur les réseaux sociaux, coups… le harcèlement d'un jeune peut prendre des formes diverses. Il se déroule le plus souvent au sein du milieu scolaire. Selon le ministère de l'Education nationale, 6% des collégiens subissent un harcèlement que l'on peut qualifier de sévère à très sévère.

 

 

  • Certains élèves, plus que d'autres, risquent d'être victimes de harcèlement. C'est le cas des garçons jugés efféminés ou des filles jugées trop masculines, ou des adolescents ayant des centres d'intérêts très différents de ceux de la majorité des jeunes du même âge. Ou encore de ceux qui bégaient, souffrent d'un surpoids, sont très petits ou très grands. On le voit, c'est la différence qui est ici stigmatisée.

Anxiété, angoisses, absentéisme sont des conséquences du harcèlement

  • Les conséquences du harcèlement peuvent se révéler très graves pour les victimes. Terrorisés par ceux qui les maltraitent, les élèves harcelés peuvent en venir à déserter l'école et décrocher scolairement. Et même s'ils ne cèdent pas à l'absentéisme, ils deviennent de moins en moins disponibles pour les apprentissages tant ils sont obnubilés par ce qu'ils vivent. A moyen terme, le harcèlement peut conduire à des troubles anxieux et dépressifs.

Harcèlement : y a-t-il des signes à reconnaître?

  • Les troubles du sommeil, l'agitation, la susceptibilité, l'irritabilité mais aussi des troubles liés à l'anxiété, tels des maux de ventre ou de l'eczéma peuvent être des signes qui inciteront les parents à être vigilants, à poser des questions sur le collège, les copains, etc.

D'abord, aider l'adolescent à parler

  • Le plus souvent, la victime de harcèlement se replie sur elle : elle a honte, se sent responsable de ce qui lui arrive. La mission des parents va donc consister à l'aider à sortir de son silence et à lui faire comprendre que personne n'a à subir cela.

Réunir des preuves du harcèlement

  • Dans un premier temps, il est important de réunir si possible des preuves (par exemple des captures d'écrans en cas de cyber-harcèlement) et de noter dans le détail (dates, personnes présentes, insultes prononcées) les divers épisodes de harcèlement.

Rencontrer le chef d'établissement

  • Reste ensuite à prendre rendez-vous avec l'équipe de direction du collège pour l'alerter, elle sera alors tenue de prendre des mesures. Les parents ne doivent pas hésiter à relancer la direction, exiger des actes concrets.

Où trouver de l'aide ?

  • • Un numéro de téléphone « stop harcèlement » : 0 808 7807 810
  • • Un site  pour savoir comment agir : les parents y apprendront comment réagir si leur enfant est harcelé et qui contacter pour obtenir de l'aide. Ils pourront consulter la fiche « conseils aux parents des victimes » et les fiches « conseils aux victimes»  destinées aux élèves de primaire, collège et lycée :
  • www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr
  • Télécharger la fiche

 

 

 

Le 1 février 2014
Isabelle Gravillon
Photo : prudkov-Thinkstock

Le dico des ados

De A comme Acné à T comme Tatouage, en passant par Cannabis, Harcèlement ou Sexualité… découvrez le  dico pratique  de l’adolescence.

Une définition, des points de repères, des conseils concrets et des pistes pour aller plus loin en cas de besoin : toutes les facettes de la vie des ados sont abordées de manière simple et accessible.

Le dico des ados

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1432