Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

5 questions sur les verrues

50 à 70 % des enfants de 5 à 15 ans ont, ou auront, des verrues. Ces lésions bénignes de la peau sont sans gravité. Mais il est souvent difficile de les déloger. Les explications et les conseils du Dr Dominique Penso-Assathiany, dermatologue à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil et membre de la Société française de dermatologie.

 

1. Quels sont les signes cliniques des verrues ?

Petites surélévations rugueuses ou lisses de la peau, les verrues ont un aspect différent selon leur localisation. Sur les pieds, elles sont en général isolées et enchâssées dans la peau (elles font souvent mal à l’appui dans ce cas). Sur les autres parties du corps (mains, bras, visage), elles peuvent se présenter en mosaïque (plaque de plusieurs petites verrues, non douloureuses).

2. Sont-elles contagieuses ?

Elles sont effectivement contagieuses. Les verrues sont causées par le papillomavirus humain (HPV), mais il faut des contacts prolongés et répétés pour que le virus se propage. C’est surtout si elles ont été grattées et qu’elles saignent qu’elles peuvent se transmettre. La contagiosité se fait alors soit en contact direct peau à peau, soit à travers des objets contaminés par le virus.

3. Quel est le principal lieu de transmission ?

Contrairement à ce que pensent de nombreux parents, le lieu le plus à risque n’est pas la piscine. Une étude publiée en 2009 dans le British Journal of Dermatology a montré que le risque d’attraper une verrue y était plus faible qu’à la maison lorsqu’un autre membre de la famille en était porteur. La maison est le premier lieu de transmission. Inutile donc de priver vos enfants de cette belle sortie en famille qu’est la piscine !  

4. Comment se traitent-elles ?

Sachez d’abord qu’elles peuvent disparaître d’elles-mêmes. Chez l’enfant, on estime qu’au bout de six mois, un tiers des verrues aura disparu spontanément et les deux tiers d’entre elles au bout de deux ans.

Si vous préférez agir vite, les deux traitements les plus utilisés sont l’azote liquide et les pommades à base d’acide salicylique. Dans le premier cas, le dermatologue brûle la verrue en appliquant, avec un Coton-Tige ou un spray, une solution très froide qui se trouve dans une bonbonne. Il faut souvent plusieurs applications et une douleur peut être ressentie dans les jours suivants.

Deuxième option : appliquer tous les soirs une pommade sur la verrue, puis limer méthodiquement la peau morte qui se forme. Pour ces deux techniques, l’efficacité est variable selon les personnes et les résultats ne sont pas garantis.

Les verrues sont fréquentes chez les personnes immunodéprimées. Si votre enfant a d’un seul coup plusieurs verrues, il est utile de consulter votre pédiatre ou généraliste qui lui prescrira un bilan immunitaire (prise de sang pour vérifier la quantité de globules blancs et leucocytes).

5. Quel sont les moyens de s’en protéger ?

• Si l’un des membres de la famille a une verrue, toute la famille doit éviter de marcher pieds nus.

• N’échangez pas vos serviettes de douche/bain ni les ponces à pied : le virus HPV survit sur les objets et textiles et peut donc vous contaminer les uns les autres.

• Si vous avez la peau des pieds très sèche et fissurée, mieux vaut, à la piscine, utiliser des sandales en plastique car les microfissures et crevasses favorisent le passage du virus HPV, responsable des verrues.

 

 

 

Le 9 janvier 2014
Sophie Cousin
© Enfant Magazine
Photo : Nobilior-Thinkstock

La pensée magique peut soigner les verrues

Chez les enfants, on peut essayer une technique toute simple : leur faire dessiner leur verrue devenant de plus en plus petite. Parfois, cela suffit à la faire disparaître… Magique !

 

Lorsque les traitements conventionnels échouent, vous êtes nombreux à tester l’un ou l’autre de ces remèdes de grand-mère : sève de figuier, chélidoine (herbe à verrue), bave d’escargot, conjuration les jours de pleine Lune… le principal, c’est d’y croire.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1426