Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Loisirs

Smartphones et tablettes : l’Académie des sciences enquête

Les écrans occupent une place importante dans notre quotidien et celui de nos enfants. L’Académie des sciences, consciente de l’inquiétude de certains parents, a publié un premier rapport sur l’effet des écrans sur le cerveau des enfants. Décryptage de Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste.

 

Pourquoi l’Académie des sciences a-t-elle décidé de se pencher sur le thème de l’enfant et l’écran ?

Serge Tisseron : L'académie s'est rendu compte de l'inquiétude de beaucoup de parents désemparés face à la rapide évolution des écrans.

Ce flou favorisant des campagnes publicitaires pas toujours très honnêtes et, parallèlement, des inquiétudes parfois infondées, il était naturel que l'académie consacre un avis à la question.

Comment expliquer l’engouement des enfants pour ces nouveaux écrans ?

S. T. : Il y a deux bonnes raisons. La première est que les enfants sont de grands imitateurs. Ils voient les adultes utiliser des smartphones ou des tablettes tactiles et veulent faire de même.

Si les parents entraient tous les matins dans la chambre de leur enfant en jonglant avec trois balles, il est probable que tous les enfants auraient envie de devenir jongleurs !

La seconde raison est que les tablettes tactiles mobilisent des formes d'intelligence sensorimotrices très importantes : toucher du doigt, bouger les formes, faire naître des musiques…

Les applications sur smartphones et tablettes tactiles ont-elles des aspects bénéfiques pour l’enfant ?

S. T. : Bien sûr. Pour un tout-petit, la tablette tactile est une sorte de super tableau d'éveil. Vous savez, les tableaux d'éveil qu'on accroche au berceau des bébés avec des boutons qu'on pousse, des boules qu'on tourne…

La tablette est encore plus riche en surprises. Mais en même temps, ce que je vous dis du tableau d'éveil montre bien les limites de la tablette tactile. Aucun parent n'aurait jamais pensé que le tableau d'éveil suffirait dans la chambre du bébé.

Ce n'est pas parce qu'on a inventé le tableau d'éveil dans les années 1970 qu'on a enlevé les cubes, les voitures, les poupées ou les balles. Il en est de même pour ces écrans : ils ne se suffisent pas à eux-mêmes, loin de là !

 

Le 13 mai 2013 Propos recueillis par Camille Laurans pour le magazine Picoti (2013).

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

A propos de Serge Tisseron

Psychiatre, psychanalyste, Serge Tisseron est coauteur du rapport présenté à l'Académie et publié en janvier 2013 aux éditions du Pommier.

 

L’enfant et les écrans - éditions Le Pommier

L’Académie des sciences rend dans l’ouvrage L'enfant et les écrans son premier rapport sur l’effet des écrans sur le cerveau des enfants.

 

Importance de l’interface écrans-cerveau de la naissance à la majorité, limites de cette interface, nouveaux acquis des sciences du cerveau, de la cognition et des comportements liés à la problématique des écrans, effets jugés bénéfiques, effets jugés délétères, recommandations : un point complet, le premier en France, qui intéressera tous ceux qui accompagnent les enfants dans leur découverte du monde numérique. 

 

En savoir plus sur l'ouvrage

 

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1316