Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

Psychologie de l’enfant : comment stimuler l’humour d’un bébé ?

Un tout-petit rit dès les premiers mois de sa vie. Comment son humour évolue-t-il avec son développement intellectuel ? Que faire pour le stimuler ? Entretien de la rédaction du magazine Picoti avec Héloïse Junier, psychologue clinicienne pour enfants (université Paris V).

 

Quand parle-t-on d’humour pour un bébé ?

Héloïse Junier : Repérer les premières formes d'humour chez les tout-petits constitue un vrai casse-tête pour les chercheurs en psychologie du développement. Car de manière générale, il est difficile de parler d'humour sans se retrouver dans une projection d'adulte, c'est-à-dire sans interpréter les réactions de l'enfant à notre manière.

Quand il s'agit de repérer l'humour chez le tout-petit, les psychologues se focalisent alors sur le sourire et le rire suscités par une situation. Attention, il s'agit du sourire tel que nous le connaissons, et non le sourire “réflexe” qui apparaît dans les premiers moments de vie d'un nourrisson.

Comment stimuler bébé et enrichir son sens de l’humour ?

H. J. : L'adulte joue un rôle clé dans l'apprentissage de l'humour chez l'enfant. C'est grâce à ses parents qu'un enfant va comprendre qu'une situation est drôle ou ne l'est pas, en fonction de leur réaction.

Dans ce sens, il est important de réagir positivement, par le rire ou le sourire. Cela l'encouragera à réitérer ses blagues, et à les affiner avec le temps. Une blague qui “tombe à plat” et qui ne suscite jamais aucune réaction de plaisir chez l'interlocuteur risque sérieusement de finir aux oubliettes, comme ce serait le cas pour un adulte !

Les parents peuvent aussi stimuler l'humour de leur enfant en étant drôles eux-mêmes. C'est-à-dire en appréhendant les situations quotidiennes avec recul et légèreté. Mais également en privilégiant, en présence de leur enfant, un humour proche de son développement, un humour qu'il peut comprendre.

N'oublions pas que le rire et la bonne humeur sont communicatifs. Donc rien de tel qu'un papa qui imite le chien et qui parcourt le salon à quatre pattes en rigolant pour donner à l'enfant l'envie de rire… et aussi de faire rire !

 

Le 12 juillet 2012 Propos recueillis par Paule Battault pour le magazine Picoti.

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

A propos d’Héloïse Junier

Héloïse Junier, psychologue clinicienne pour enfants (université Paris V), est également journaliste indépendante spécialisée en psychologie.

 

Consulter le blog d’Héloïse Junier

Pourquoi certaines choses censées être drôles ne font-elles pas rire les bébés ?

Prenons l'exemple du clown. Ce visage particulier, au gros nez rouge, au teint pâle et aux traits marqués peut effrayer. Le jeune enfant ne sait pas encore ce que c'est que de se maquiller ou de jouer la comédie. Pour lui, tout est vrai. De plus, les gestes du clown sont souvent saccadés, exagérés, tout comme ses expressions faciales.

 

Autant de stimulations qui peuvent être source d'anxiété pour un spectateur en herbe, habitué à la voix et aux gestes doux de son entourage.

 

Il y a un temps pour tout : celui des clowns qui font rire aux éclats viendra sans doute, mais plus tard.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1187