Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Pourquoi devient-il pudique ?

Votre enfant ne veut plus prendre sa douche quand vous êtes avec lui dans la salle de bains ou refuse de faire cabine commune à la piscine ? Que signifie l’apparition de cette pudeur et comment réagir ? Les explications et les conseils de Stéphanie Planche-Jaffré, psychologue clinicienne.

 

Votre enfant revendique le droit à l’intimité physique. De quoi est-ce le signe ?

La pudeur peut être le signe d’une grande timidité. Mais lorsqu’elle se manifeste chez un enfant qui n’était pas pudique jusqu’alors, elle signale l’entrée dans la préadolescence. C’est un moment particulier : le corps, lui, ne présente pas forcément de changements, mais c’est au niveau psychique que cela se joue.

L’enfant se pose beaucoup de questions, sur la place de ses parents dans sa vie, la place qu’il va prendre lui-même parmi les autres, sur la représentation de son propre corps, sur ce qui est partageable et sur ce que l’on garde pour soi. Cela vaut pour ce qui se voit (le corps) comme ce qui ne se voit pas (les pensées). Dans une famille, cela force tout le monde à se repositionner.

A quel âge la pudeur apparaît-elle ?

Chaque enfant va aborder ce passage différemment. Les parents d’une fratrie le constatent facilement. Certains n’éprouvent aucune gêne, sont très à l’aise avec leur corps et la nudité ne leur pose pas de problème. D’autres le vivent plus délicatement. Le caractère de chacun compte pour beaucoup. Comparer n’a donc pas de sens. D’autant que le développement d’un individu n’est pas non plus linéaire.

Ceux qui se développent physiquement très tôt peuvent être bouleversés par ces changements s’ils sont encore très ancrés dans l’enfance et n’ont pas encore commencé ce questionnement psychique.

Les copains-copines ont-ils une influence sur le comportement pudique de l’enfant ?

Autant les adultes doivent éviter de mesurer l’évolution de chaque enfant en fonction de celle des autres, autant les enfants, eux, ne se privent pas de se comparer ! Les plus jeunes observent les plus âgés, et particulièrement les ados, qui ont des comportements qui les intriguent ! Cela les conduit parfois à un peu de mimétisme, pas forcément en lien avec ce qu’ils ressentent.

Et puis il y a toutes les taquineries de la cour d’école (soulever les jupes, se poursuivre etc.) et les jeux de découverte du corps (touche-pipi…). Dans la majorité des cas, les adultes ne doivent pas s’inquiéter de ces gestes. Mais ils doivent rester à l’écoute et se montrer vigilants. Est-ce contraint ? Très répétitif ? L’enfant qui en fait le récit est-il mal à l’aise ?

Si oui, il faut intervenir en expliquant qu’il y a des limites à partager son intimité et qu’en aucun cas on ne doit se sentir forcé ou forcer un autre.

 

Le 3 décembre 2013
Propos recueillis par Anne Bideault.
Photo : Morganl-Thinkstock

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

A propos de Stéphanie Planche-Jaffré

Stéphanie Planche-Jaffré est psychologue clinicienne. Elle consulte en cabinet, à Lyon.

Le blog de Lulu, sur le site d’Astrapi, pour les enfants de 7 à 11 ans

“Lulu”, l’héroïne préférée des 7-11 ans à retrouver dans Astrapi tous les quinze jours

Lulu est une petite fille de 9 ans, héroïne d’une bande dessinée du magazine Astrapi. La rédaction du journal anime un blog en son nom.

 

Les questions ou problèmes auxquels Lulu est confrontée dans la BD – ici Je veux prendre ma douche tranquillement – sont proposés aux jeunes lecteurs du magazine qui peuvent raconter leurs propres expériences, se confier, donner des conseils et proposer leurs idées. Lulu leur répond.

 

Ce blog est modéré par la rédaction d'Astrapi qui veille rigoureusement à la qualité des échanges.

 

Voir le blog de Lulu

 

Consulter le site du magazine Astrapi

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1152