Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Développement de bébé : les enfants naissent-ils gourmands ?

Certains bébés vont être très attirés par toutes les bonnes choses qu’ils vont découvrir pendant les fêtes et vouloir tout goûter. Pourquoi sont-ils plus gourmands que d’autres ? Interview de Marie-Claire Thareau-Dupire, ingénieure en agriculture et fondatrice de l’association Pommes et sens.

 

Tous les bébés sont-ils gourmands ?

Marie-Claire Thareau-Dupire : En fonction de leur histoire personnelle, le rapport des bébés à l'alimentation est multiple. Certains enfants sont nés gourmands : ce sont les bébés goulus que l'on rencontre dès la naissance. D'autres ne se montrent pas particulièrement intéressés par la nourriture.

En revanche, on sait que tous les bébés viennent au monde en aimant le sucré. Puis, rapidement, en fonction de ce qu'a mangé la maman pendant sa grossesse, certains vont marquer des préférences très axées sur d'autres saveurs (par exemple, sur une épice, sur la cannelle ou sur le gingembre).

Comment naît le plaisir de manger ?

M.-C. T.-D. : Dès le quatrième mois de conception, le fœtus est déjà sur le mécanisme sensoriel du plaisir. Si on l'observe, on peut le voir déglutir et faire des sourires.

Plus tard, lorsque le bébé tète le lait maternel, il a la satisfaction de sentir que la douleur provoquée par sa faim s'atténue, de surcroît avec quelque chose de sucré en bouche. Il ne fait ensuite que poursuivre et entretenir ce potentiel. Par ailleurs, le plaisir de manger fait appel aux cinq sens.

Certains enfants ont l'odorat ou le toucher très développés. Si on sollicite cette sensorialité, on va pouvoir stimuler les enfants et nourrir un espace de gourmandise. Plus on leur fait tester de saveurs, plus on ouvre leurs papilles. Tous les gourmands connaissent cette sensation ultime de plaisir provoquée par le fait de garder un aliment en bouche : ça pétille, c'est agréable, c'est magique !

En ce sens, il est intéressant de ralentir les enfants goulus, en les invitant à prendre le temps de jouer avec leurs sens. Pendant les fêtes, on peut les faire participer à la préparation des plats, leur faire toucher, sentir les aliments… 

 

Le 26 novembre 2011 Propos de Marie-Claire Thareau-Dupire, auteure de “Comment donner à son enfant le goût d'une alimentation équilibrée” (éd. Leduc.s), recueillis par Camille Moreau pour le magazine Picoti.

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Idées saines et sucrées pour bébé

Pour faire découvrir à bébé différentes saveurs, voici quelques idées malignes et de saison :

• Mélanger de la purée de châtaignes avec du fromage blanc : c'est simple et très bon pour les tout-petits.

• La purée d'amandes, à acheter toute prête, peut se servir avec du yaourt ou de la compote.

• Selon les cultures, on proposera dattes ou pruneaux.

• Quelques jours avant Noël, on peut passer un après-midi à préparer des petits sablés : à partager le jour venu avec les cousins ou les amis.

• Faire des truffes : avoir les doigts pleins de chocolat, c'est toujours rigolo !

 

Et pour préparer Noël avec les enfants, VosQuestionsdeParents.fr vous propose un joli livret à télécharger pour occuper les petits en attendant la fête.

Pommes et sens

Consulter le site de l’association fondée par Marie-Claire Thareau-Dupire : Pommes et sens (Promouvoir, Optimiser, Matérialiser et Motiver l’Eveil des Sens).

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1043