Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Lecture

Comment expliquer le succès des mangas pour fille ?

Les mangas représentent 40 % du marché de la bande dessinée. Parmi leurs plus fervents lecteurs, on trouve un grand nombre d'adolescents, et notamment de jeunes filles de 9 à 15 ans. Celles-ci sont plus particulièrement fans de shôjo, ces séries fondées sur des intrigues amoureuses. Pourquoi leur plaisent-elles autant ?

 

Des mangas destinés aux jeunes filles

Souvent, lorsque l'on parle de manga, on pense d'emblée à une série comme Dragon Ball. Aujourd'hui culte, elle a contribué à lancer le genre en France dans les années 1990. De plus, le courant dont elle relève – celui des shônen, mangas destinés aux adolescents – continue d'alimenter les palmarès des ventes en BD.

Mais les univers de super héros et de combats sont loin de refléter l'ensemble de la production manga. Marquée par une grande variété de styles, celle-ci a pris en compte de longue date le public féminin.

“Au Japon, la BD s'est segmentée très vite. Dès les années 1920 est apparu le Shôjo Club, un journal de BD s'adressant aux jeunes filles, et dès la fin des années 1950, des femmes sont devenues mangakas”, explique Jean-Philippe Martin, directeur de l'action culturelle de la Cité de la bande dessinée d'Angoulême.

Suspense et sentiments : la recette du succès

Quand il a débarqué en France, le manga apportait ainsi dans ses bagages toute la tradition des shôjo – ces mangas dédiés aux adolescentes – et “les jeunes filles ont découvert un type d'ouvrages qu'elles n'avaient jamais trouvé auparavant en bande dessinée, et dans lequel elles se reconnaissaient”.

Qu'ils soient carrément fleur bleue ou pleins d'humour, ancrés dans l'histoire ou teintés de fantastique, les shôjo sont en général fondés sur des intrigues amoureuses. Autre spécificité : même si les personnages peuvent avoir des pouvoirs magiques, comme dans Card Captor Sakura ou Fruits Basket, le cadre scolaire est souvent présent.

Portée par les thèmes traités, l'identification avec les héroïnes est renforcée par un graphisme qui met l'accent sur les émotions. “Les mangas ont un style très cinématographique”, observe Emmanuel Viau, chef de la rubrique culture du magazine Je Bouquine. Dans certaines séquences, par exemple, “le découpage du récit dilate le temps ; un seul échange de paroles peut durer cinq pages !”

 

Le 6 juillet 2012 Aurélie Djavadi

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Un moteur de recherche pour trouver des BD et des mangas qui plairont à votre enfant

La littérature de jeunesse est inépuisable, on y trouve tout, pour tous les goûts et tous les appétits de lecture ! Elle offre des trésors d’images, d’histoires, de chansons, de connaissances, en couleurs et en images, pour rêver, imaginer, s’informer, s’amuser… Mais il y a tant à lire ! Comment choisir ?

 

Pour vous aider, des bibliothécaires spécialisés s’associent à Bayard Jeunesse pour vous proposer une sélection de plus de 600 ouvrages. Consultez notre moteur de recherche en cliquant ci-dessous.

 

Un moteur de recherche pour trouver le livre qui plaira à votre enfant

Mangas pour les jeunes filles : quelques points de repère…

→ Sur le site des éditions Glénat, des points de repère sur l'histoire du manga et son succès en France.

→ “Manga au féminin”, un article du blog Hachijû, édité par la Cité internationale de la BD et de l'image.

→ “Séries cultes”, sur le blog Hachijû.

→ Bilan sur les mangas en 2010 sur le site Total-Manga.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1039