Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Développement de l’enfant : l’humour, ça s’apprend ?

Si votre tout-petit est sensible à l’humour, et qu’il le pratique avec bonheur en grandissant, c’est en partie grâce à son environnement familial ! Explications de Julie Hoskens, psychologue.

 

Toupie : L’humour est-il inné ?

Julie Hoskens : L'humour n'est pas quelque chose que l'on a ou que l'on n'a pas, il s'acquiert. L'enfant y est plus ou moins sensibilisé, en grande partie par son environnement familial, ensuite par la crèche, l'école, etc.

On observe d'ailleurs que, chez les enfants dont les parents rient ou blaguent beaucoup avec eux, l'apparition de production d'humour est plus précoce. Il s'agit toujours de formes d'humour très simples (poser un gobelet sur son nez ou sur sa tête, par exemple). Très tôt, l'enfant a conscience qu'il fait quelque chose de fantaisiste qui attire l'attention.

Toupie : Qu’est-ce qui fait rire les enfants entre 3 et 6 ans ?

J. H. : Les enfants sont sensibles à différentes formes d'humour selon leur étape de développement. Vers l'âge de 2-3 ans, les tout-petits sont très intéressés par la manipulation d'objets. Ils s'amusent à faire des choses drôles en les détournant : se mettre un seau sur la tête pour en faire un chapeau, prendre un torchon pour s'en faire un manteau…

Un peu plus tard, lorsque le langage est plus fourni, les enfants peuvent commencer à s'amuser avec les mots, comme appeler Maman “Papa” et inversement. Ensuite, vers 5-6 ans, lorsque le langage est bien fourni et que l'écriture arrive doucement, ils trouvent drôles les jeux de mots, les mots à double sens, les blagues…

L'humour de l'enfant est directement corrélé à son stade de développement. Les nouvelles compétences acquises servent à développer une nouvelle forme d'humour.

Magazine Toupie : Les enfants perçoivent-ils l’autodérision ?

J. H. : Les tout-petits prennent l'humour au premier degré. Impossible de comprendre encore ce qu'est l'ironie, notion trop complexe pour eux.

De la même manière, l'autodérision arrive plus tard, bien après l'âge de 6 ans, quand l'enfant a suffisamment confiance en lui et a le recul nécessaire pour faire la distinction entre amusement et moquerie. Avant cela, un petit enfant dont on se moque ou qui fait rire les autres à son insu risque de mal le prendre.

Comment le magazine Toupie participe-t-il à l’apprentissage de l’humour ?

J. H. : Les diverses activités et histoires du magazine Toupie invitent à découvrir ce qu'est l'humour en favorisant la collaboration entre parents et enfants. Ils apprennent ensemble à rire pour mieux rire ensemble !

Les choses sont évidentes, saillantes, pour une compréhension immédiate du tout-petit. L'humour par le visuel est ce que l'enfant comprend le mieux, même si un papa ou une maman qui fait des bruitages est toujours irrésistible.

 

Le 30 décembre 2011 Propos recueillis par Delphine Soury pour le magazine Toupie.

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

En savoir plus sur Julie Hoskens

Julie Hoskens est psychologue, doctorante en psychologie du développement, anciennement chargée d'étude sur la problématique de l'humour dans les magazines jeunesse pour Milan presse.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1036