Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Ecole primaire

Mon enfant est nouveau dans l’école

Vous changez de quartier, de ville ou même de pays, votre enfant va devoir s'adapter à une nouvelle école. Comment préparer au mieux ce changement ?

 

Plus facile en septembre

On n'a pas toujours le choix quand on déménage, mais il est plus facile pour un enfant d'arriver dans une nouvelle école au moment de la rentrée, qu'en cours d'année. En septembre, il ne sera pas le seul nouveau. Et à cette époque, tout le monde réapprend à fonctionner ensemble. Plus on avance dans l'année, plus le fonctionnement de la classe et les liens s'installent. Le “nouveau”, à son arrivée, risque alors d'être au centre des regards. Avec un enfant à l'aise scolairement et dans les relations sociales, pas de problème. Pour un enfant timide ou qui a plus de mal en classe, le changement peut être moins bien vécu.

…Plus difficile en CM2

De la même façon, il est plus délicat pour un enfant d'arriver dans une nouvelle école l'année où il passe en CM2 : les autres se connaissent parfois depuis le CP, il aura peut-être du mal à s'intégrer dans le groupe. Si votre enfant a un bon niveau scolaire, c'est une difficulté en moins à gérer pour lui. Il peut consacrer toute son énergie à se faire de nouveaux amis. S'il a du mal à suivre scolairement, une certaine distance peut s'installer entre lui et les autres, d'autant plus s'il arrive en fin de cycle primaire ou bien en cours d'année. Les autres enfants risquent de faire moins d'effort pour l'accueillir.

Installer de nouveaux repères

Dans tous les cas, c'est important de prendre le temps de familiariser votre enfant avec son environnement, avant de le parachuter dans sa nouvelle école. Il a besoin de fixer des repères : la maison, le quartier, la ville. Si vous emménagez à l'étranger, familiarisez-le, autant que possible, avec les habitudes culturelles du pays, les règles de fonctionnement à l'école, etc. L'idéal, c'est de profiter d'une période de vacances pour s'installer. Il est naturel que la nouveauté et les différences fassent peur, c'est bien de se donner un peu de temps pour les apprivoiser.

 

Le 18 septembre 2008 V. Giaccone-Marcesche - Propos recueillis par S. Coucharrière - Pour le magazine Astrapi

A propos de…Valérie Giaccone-Marcesche

Valérie Giaccone-Marcesche est pédopsychiatre, diplômée de la faculté de médecine de Bordeaux et ancien médecin du service universitaire du CHS de Bordeaux.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

103